::  :: chiyoda Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

baby it's cold outside (sosuke)

avatar
date d'installation : 27/11/2017
messages : 34
pseudo : shy shy shy ♡
avatar + © : kim yeri (red velvet) + ilkpsh ♡
âge du perso : 19
emploi/études : uc
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 1:54


bientôt, de petits flocons flotteraient sur la capitale. suki les attendait. elle n'avait connu toute sa vie que la douceur de son insulaire, la précieuse okinawa que son coeur n'avait jamais vraiment quitté. un mini-nuage tomba de ses lèvres. ses joues rougies et son teint pâle pâtissaient d'un hiver trop brusque.

il ne pouvait pas dormir par ce froid, personne ne le pouvait.
et pourtant.

elle l'avait sans doute trop regardé. jalousant en secret ce pouvoir magique qu'il avait, parce qu'il s'agissait vraiment d'un pouvoir magique, elle le savait, et qui le transportait dans un ailleurs qui avait l'air tellement mieux, plus doux et chaleureux. un paresseux, voilà ce qu'il était. mais les paresseux vivaient heureux, à l'abris des foules et de l'agitation. « sosuke ? » l'imprudente. elle sait qu'il ne lui répondra pas. ce n'est pas parce qu'il dort c'est parce qu'elle l'ennuie. de la façon la plus adorable qui soit peut-être, mais elle perturbe son hibernation de papa ours. appliqué à se prélasser, sa nuque posée contre ses cuisses. et suki sait bien, que ça ne lui plait pas.

elle lui avait pris son téléphone et ça lui allait très bien comme ça. comme une enfant qu'il faut occuper. la musique d'animal crossing berçait son sommeil léger et les exclamations de suki le faisait grogner. chaque fois, elle s'excusait. elle n'avait pas eu besoin de son autorisation pour lui installer le jeu. il ne lui restait que trois pourcent de batterie à elle ; peut-être bien que son téléphone suivait l'exemple de son meilleur ami.

« sosuke. » un murmure. son nom glissait comme une distraction à ses lèvres, sa voix souriait. il l'entendrait sans la voir. « c'est une mission top-secrète. » il n'y a que ça qui puisse justifier l'affront, et elle chuchote à son oreille. « redis-moi le code » celui de son téléphone, elle l'a encore oublié. « s'il te plait ? »


i'm in love with cities i've never been to, and people i've never met.
avatar
date d'installation : 26/11/2017
messages : 48
pseudo : wolf haley.
avatar + © : dong sicheng + laura mon main sang
âge du perso : 17
emploi/études : on suit le chemin du père et on se tait. qu'il soit enterré ou non, on s'en fout, ce qui compte, c'est l'honneur de la famille, non? alors, il faut étudier, il faut continuer de s'abrutir avec les banalités générales, aucun requiem n'a jamais aidé personne.
「 寂しいとか愛とかわかんない 」

i can’t embrace the identity that’s full of crudities, i can’t get out from this small theater. in the end, before i knew it, i want to run away. i came so far by constantly muting background chatters like that; everyone is desperately protecting themselves, waiting for someone to offer help.

( i don't want to t h i n k
because i became an i d i o t.)



Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 12:27

B A B Y        I T ' S         C O L D         O U T S I D E
寒い

redoutable début d'hiver.
chaque flocon, aussi timide pouvait-il être, semblait plus froid que le précédent. ils s'accrochaient à la peau et s'y écrasaient, fondaient en embrasant la chair d'un frais baiser. il y avait quelque chose d'apaisant dans ces morceaux de glace infimes. un air de fin - quelque chose se terminait. mais ça n'était certainement pas la nostalgie qui s'emparait du coeur de sosuke. éternel insatisfait, il se trouvait ennuyé par un froid qui accentuait sa fatigue constante. pourtant, les paysages hivernaux lui plaisaient particulièrement. il n'aimait l'hiver que de loin. de toute façon, aucune saison lui convenait réellement, ce qui suffisait amplement pour le qualifier de garçon ennuyant. rien n'avait de goût, il s'était lui-même laissé aller à la fadeur quotidienne.
mais il parvient toujours à trouver de quoi s'apaiser. malgré le temps qui le pousse à un comportement quasiment désagréable, le garçon avait trouvé un confort qui lui servait d'imperméable au froid. la tête paisiblement installée contre les cuisses de suki, il s'était royalement détaché d'un monde qui l'ennuyait un peu trop aujourd'hui encore. la présence de la jeune fille y était sûrement pour beaucoup, celle-ci irradiant le plupart du temps d'une énergie positive qui ne pouvait qu'éclairer l'esprit poussiéreux de sosuke. mais elle ne pouvait décidément pas le laisser au confort d'un sommeil improvisé. d'une certaine façon, le pianiste s'en était douté. il ne pouvait pas être pleinement tranquille. et il s'y était fait, avec le temps. cependant, parfois, cela lui semblait un peu plus pénible que d'autres. les murmures de suki, ils envahissent son cerveau bien plus bruyamment que prévu. il avait pensé pouvoir les ignorer. mais c'était évident que s'il ne lui donnait pas de l'attention maintenant, elle n'allait jamais s'arrêter. grognement. ses yeux s'ouvrent lentement, offrant un regard aussi glacé que sa peau. il soupire en observant le visage de son ami, et laisse son regard se perdre dans un ciel blanc éclatant. « je te l'ai déjà dit quinze fois. » (sûrement plus), lui susurrait sa conscience mauvaise. le ton de sa voix est bas, et traduit très bien son ennui. il croisa ses bras contre son torse et cacha son menton dans l'écharpe épaisse qui était censée l'écarter de la température négative.« 0411. c'est pas compliqué à retenir. » ses mots sont enrobés de lassitude, mais pas de mépris. ses yeux plissés couvrent suki d'un regard pas forcément évident à interpréter. il l'observe, simplement, presque fasciné de la voir rapidement amusée par quelque chose d'aussi quelconque qu'un jeu pour portable. sosuke pouvait juste la regarder s'animer toute seule pendant des heures, elle était bien assez divertissante à elle seule. « je peux me rendormir? ou tu vas me demander d'utiliser de l'argent pour un jeu vidéo dans dix minutes? » comme doté d'un pouvoir de prévoyance, il ferma automatiquement ses paupières, totalement conscient qu'il n'aurait pas le luxe de sentir sa conscience se détacher de lui une seconde fois.
avatar
date d'installation : 27/11/2017
messages : 34
pseudo : shy shy shy ♡
avatar + © : kim yeri (red velvet) + ilkpsh ♡
âge du perso : 19
emploi/études : uc
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 14 Déc - 13:58


je te l'ai déjà dit quinze fois. son visage se pare de l'innocence, paupières battantes dans le froid de l'hiver. il y a les choses que l'on retient et celles qui ne veulent pas qu'on les retienne. à ses lèvres, un sourire adorable. il est de mèche avec ses grands yeux brillants, ceux-là même avec lesquels elle pense pouvoir adoucir l'âme tourmentée de son ami. « mais sosuke » elle articule son prénom. sourcils froncés ses bras se croisent contre sa poitrine pour l'imiter. 0411 « c'est moins compliqué lorsque c'est toi qui le retiens pour moi. » elle rayonne, réponse un brin provocatrice pour l'embêter. elle sait qu'il est grognon. qu'il s'ennuie de tout alors qu'elle, s'amuse d'un rien. quelle amitié étrange.

parfois, suki y pensait. et si tu devais choisir entre dormir pour toujours et me voir tous les jours ? passion je t'embrouille. ou alors elle connaissait déjà la réponse et dans ce cas elle préférait ne pas se mesurer à la fatigue du garçon. le match n'était pas équitable ! il lui faudrait plusieurs vies de dévotion à la douceur pour rivaliser avec le confort de ses couvertures moelleuses. et puis quelque part, le surprenant à somnoler, la nuque posée contre ses cuisses dans la manteau froid de l'hiver... suki se demandait si même en gardant le silence, sosuke n'avait pas, en fait, réponse à tout.

il ferma les yeux, elle cligna les siens. plusieurs fois comme des guirlandes de noël. « tu ferais ça ? mais j'ai rien à acheter... ce sont vraiment des attrape-nigauds tous ces jeux. je sais ce que tu penses... ne. dis. rien. » elle pose son index glacé contre ses lèvres et fronce le bout de son nez rougi. « tu préférerais pas un chocolat bien chaud ? après, quand t'auras fini de dormir... ô jolie sosuke-hime ? » petite princesse au bois dormant. ses yeux espiègles disparurent derrière son sourire et elle ajusta son bonnet blanc à sa tête.

peut-être bien qu'il ne pourrait plus dormir « pardon mais, je voulais juste m'assurer que tu étais encore en vie. » quelle excuse. battements de cils. battements de cils.



i'm in love with cities i've never been to, and people i've never met.
avatar
date d'installation : 26/11/2017
messages : 48
pseudo : wolf haley.
avatar + © : dong sicheng + laura mon main sang
âge du perso : 17
emploi/études : on suit le chemin du père et on se tait. qu'il soit enterré ou non, on s'en fout, ce qui compte, c'est l'honneur de la famille, non? alors, il faut étudier, il faut continuer de s'abrutir avec les banalités générales, aucun requiem n'a jamais aidé personne.
「 寂しいとか愛とかわかんない 」

i can’t embrace the identity that’s full of crudities, i can’t get out from this small theater. in the end, before i knew it, i want to run away. i came so far by constantly muting background chatters like that; everyone is desperately protecting themselves, waiting for someone to offer help.

( i don't want to t h i n k
because i became an i d i o t.)



Voir le profil de l'utilisateur
Mar 19 Déc - 19:25

B A B Y        I T ' S         C O L D         O U T S I D E
寒い

c'était trop facile de se jouer de lui. du moins, ça l'était pour suki. influenceuse de l'état des nerfs du plus jeune, elle jouait de cette prétendue innocence. sosuke la percevait comme un petit diable, rien de très menaçant, juste de fortement agaçant. et puis, usant de sa capacité d'adaptation naturelle, il s'y était fait assez vite. peut-être qu'il avait besoin de cette douceur maladroite, radicalement différente de son quotidien. un pétillement exagéré mais agréable. toutes les couleurs qu'il ne voit pas et qu'il ne peut pas frôler, suki les détenaient entre ses fins doigts gelés. il s'en était douté en apercevant son sourire malicieux pour la première fois. « idiote. c'est juste... quatre chiffres. » grommelle t-il, rentrant aisément dans sa délicate, douce provocation, celle qui ne blesse personne, celle qui réchauffe si doucement le coeur. ses mots qui grattent sa gorge n'ont pas tant d'importance, ils ne sont mêmes pas tirés de son esprit, ce sont justes des réflexes verbaux. il est mal placer pour juger l'étourderie, lui-même capable des pires lorsqu'il n'est pas attentif - soit une grande partie du temps.
ses lèvres sont taquinées par l'amusement. il veut rire, mais le froid et la paresse étreignent ses muscles, ou qu'ils soient. « des attrape-nigauds? regarde-t-- » interrompu par l'extrémité de la main de la jeune fille, il préfère s'y plier et l'épargner d'une énième remarque. sosuke lève simplement les yeux au ciel, y dénichant quelques timides flocons menaçant de s'écraser contre son visage intact. épris d'un élan de motivation, il se redresse - rien ne le motive plus que quelque chose de sucré. lui qui s'obstine à se détacher de l'image puérile que les adolescents peuvent renvoyer, il prend cependant lourdement part au cliché par son amour pour les sucreries et ce qui s'y rapporte. « eh. c'est une bonne idée. on n'a qu'à le prendre maintenant. si tu le paie. » encore un peu de faux. il était évident qu'une fois sur place, elle insisterait pour échanger les rôles, et que, fatigué de s'opposer, sosuke sortirait les objets d'or de ses poches sans riposter. il s'en doutait, mais lançait tout de même la condition. après tout, suki était imprévisible, peu importe toutes les fois ou il avait cherché à comprendre son esprit.
dormir était annulé, de toute façon, à la seconde ou elle avait décidé de l'en empêcher. grimaçant au froid mordant qui dévorait chacun de ses muscles, le garçon fronça les sourcils et enfourna pressement ses mains dans ses poches. « viens. j'ai pas envie de mourir de froid. » grincheux, frileux, une pointe désagréable. mais le coeur honnête pour une compagnie qu'il appréciait.
«Contenu sponsorisé»
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  ::  :: chiyoda-
Sauter vers: