::  :: meguro :: résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sadderdaze (mami)

avatar
date d'installation : 06/12/2017
messages : 86
pseudo : may
avatar + © : komatsu(la douceur); kawaiinekoj(avatar); minori(sign); faust(icons)
emploi/études : youtubeuse.

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 0:34


trois semaines. tu n'as pas eu de mal à t'habituer à une présence étrangère dans ton appartement. tu sais même pas si tu finiras pas te faire assassiner par cette inconnue. vous avez une amie en commun certes, mais les scénarios de films d'horreur défilent parfois dans ton esprit. storytime : la fille qui squatte chez moi a essayé de me tuer et voler mon identité (not clickbait). ta vie est un peu moins plate depuis son arrivée. un peu moins morte. moins vide. parce qu'apparemment tes statistiques sur instagram n'arrivent pas toujours à combler ta solitude. t'es habituée à être entourée de gens, à LA, mais depuis que t'as abandonné tes études, tu as du mal à assouvir ton besoin de contact social. t'étais quand même à deux doigts d'installer tinder ou de prendre un billet pour LA et te blottir dans les bras de tes proches pour un week-end. loin des immeubles gigantesques de tokyo qui te terrifient encore. tout est grand et coloré et plein de néons que t'en as encore le tournis. six mois et t'es pas encore habituée à ce mode de vie. pourtant c'est beau et vivant et esthétique. tout ce que t'aimes et tout ce que t'as visé dans la vie. le pizzaz, les décors dignes des plus belles photos d'instagram et de pinterest, le monde exotique que l'on admire. étranger et fascinant, voilà. t'as quand même décidé d'emménager dans un coin un peu plus calme, moins vibrant, à meguro. tu blâmes la rétrograde de mercure pour ta soudaine morosité. la pluie, le froid, le ciel nuageux et la conjoncture économique, aussi. donc oui, une tête de plus dans ton appartement, beaucoup trop grand et vide pour toi, est la bienvenue, pour te distraire de ce nuage sombre qui te dérange par moments. maintenant tu cuisines pour deux, tu essayes de pas lui briser les tympans en faisant des karaokés sur midnight memories à deux heures du matin et tu évites de passer trois heures dans la salle de bain pour ta routine skincare, ou un look makeup que tu vas pendre en photo cent fois dans la demi-heure qui suit.

même si tu ne connais pas vraiment les détails qui l'ont poussée à se réfugier chez toi, tu n'as pas hésité à jouer la sauveuse et la laisser squatter chez toi. elle a pu mettre ses cartons dans la chambre d'invités, tu penses lui faire un double des clés dans pas longtemps, elle a le mot de passe wifi et netflix, et peut faire ce qu'elle veut chez toi. chez vous ? tu sais pas si tu devrais autant faire confiance à une personne que tu connais à peine, mais comme d'habitude tu n'as aucune idée comment freiner. toujours. donner donner donner. donner, comme les tasses qui te réchauffent les mains alors que tu toques à sa porte. petit sourire. hey, je t'ai fait un chocolat chaud, j'espère ne pas avoir trop mis de sucre par contre. il fait froid et je me suis dit que ça te ferait plaisir t'as juste envie de faire la causette. ça va ? je suis en train de cailler ici j'en ai marre.


dream girl
wear my smile out glue it up for decoration / forbidden fruit call me eve if you please, ain’t your fountain of youth tho, i’m drained to say the least
avatar
date d'installation : 04/12/2017
messages : 25
pseudo : jésus, gouine of pop, minori
avatar + © : alice vicious + me (avatar & signature) faust (icons)

emploi/études : jésus


✧・゚:*follow for more soft jesus aesthetic *:・゚✧

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 9 Déc - 18:38


t'as l'habitude de squatter, même chez des  gens que tu connais ni d'adam ni de steve. un peu opportuniste et beaucoup trop conne pour te soucier du danger que ça pourrait poser. te disant que ça se passera sûrement bien et que quoi qu'il arrive tu sauras gérer. cette fois c'est pas pareil. trois semaines que t'es là pourtant t'es loin de faire comme chez toi comme t'en as l'habitude. toujours tapie dans ton coin, nettoyant après toi et sympathisant tout de même avec ton hôte, mais beaucoup plus brièvement que tu le ferais d'ordinaire. pourtant c'est pas une inconnue totale, tu fais confiance à rina, celle qui t'a envoyée chez elle, tu sais qu'elle ne l'aurait pas fait si elle te posait un quelconque danger. puis c'est une jeune fille tout à fait charmante et adorable, agréable qui te met à l'aise et dont tu regardes souvent les vidéos. c'est juste... quelque chose qui bloque. qui t'empêche de t'ouvrir entièrement à elle. t'es toujours sur tes gardes depuis que t'es revenue –  depuis que t'es partie, en fait. depuis que t'as réalisé que tu sais plus vraiment à qui faire confiance. que tu t'es sentie conne parce que tu t'es jamais rendu compte que n'importe qui peut te décevoir. et l'envie de parler, d'être bavarde, ouverte et transparente t'a complètement quittée. alors comme toujours tu rentres à la maison, échanges de simples politesses et t'enfermes dans ta chambre jusqu'à ce que tu te sentes trop ingrate de faire ça.

comme toujours, tu fais rien. simplement allongée sur ton lit à observer le plafond. tu te retrouves à te demander pourquoi t'es revenue, si ça en vaut vraiment la peine. et tu soupires parce que t'es là pour refaire face à ta sœur, mais t'as perdu toute trace d'elle et plus le temps passe, plus la force de la confronter t'échappe aussi.
craignant un retour à zéro, alors que t'as tellement bossé pour en arriver là.
setsuna, elle te donne beaucoup d'espace quand même. elle ne pose aucune question sur ce que tu fous chez elle, faisant sans doute autant confiance à rina que toi. elle se contente de faire en sorte que t'es à l'aise et te fiche la paix le reste du temps. pourtant elle a sens du timing im-pe-ccable et débarque dans ta chambre pile alors que t'enfouis ton visage dans l'oreiller, prête à crier. l'odeur de chocolat te titille les narines et tu te redresses tout de suite, tes yeux brillant sans doute déjà un peu trop. « ooooh c'est trop gentil, merci beaucoup ! » t'écries-tu avec sincérité, t'empressant de prendre la tasse qu'elle t'offre tout en faisant attention à ne pas en renverser. tu grimaces en sentant la porcelaine quasi-brûlante sur tes mains et souffles instinctivement sur le liquide pour le refroidir. « ça va ! c'est vrai qu'il fait froid aujourd'hui. on pourrait se mettre sous une couette devant un film, si tu veux. » lorsque tu juges la température adéquate, tu prends une gorgée de la boisson et fermes automatiquement les yeux, savourant le goût pendant un instant avant de les rouvrir soudainement. « ah mais, j'oubliais ! je voulais enfin déballer mes affaires aujourd'hui, histoire de te débarrasser de tous les cartons qui encombrent l'appart. tu veux m'aider à faire le tri ? »


NEO EVE
Je suis le Christ,
Juste un con planté là
D'avoir trop aimé son hôte.
avatar
date d'installation : 06/12/2017
messages : 86
pseudo : may
avatar + © : komatsu(la douceur); kawaiinekoj(avatar); minori(sign); faust(icons)
emploi/études : youtubeuse.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 12 Déc - 0:06


tu affiches ton plus grand sourire quand elle te propose de regarder un film, en mode cosy besties having fun. dans un coin de ton esprit, tu as déjà une idée de stories instagram à publier pour montrer que tu t'amuses dans ta vie. du selfcare très adéquat à ta marque de fabrique, your brand, que tu cultives soigneusement. mais c'est peut-être pas le moment de planifier la manière avec laquelle tu comptes dominer les réseaux sociaux. maintenant, tu dois apprécier le pas en avant que mami fait vers trois. trois semaines de distance (chose que tu as respectée, en lui donnant un espace, alors que tu as tendance à être hyperactive et envahissante par moments,) le strict nécessaire, hors tu voulais bien faire sa connaissance. tu la vois se redresser, enthousiaste à l'idée de partager un chocolat chaud. tu te poses à côté d'elle, pendant qu'elle essaye de ne pas se brûler avec. désolée si c'est brûlant, je l'ai laissé un peu trop longtemps dans le micro-ondes parce que oui, 90% de ce que tu manges vient tout droit des articles buzzfeed "90 quick microwave recipes. qui a le temps de cuisiner en 2017 ? tout ce que tu connais c'est les livraisons à domicile et les smoothies où tu balances cinq fruits et légumes au nom de la #healthylife contente que ça te plaise ! on peut faire un truc, je t'aide à ranger un peu tes affaires, et après on regarde un rom-com ou un truc du genre, pleaseee ses cartons ne dérangent pas tellement, franchement. à la limite, ils te rappellent la période où tu venais de t'installer à tokyo, un peu déboussolée et impatiente de commencer un nouvelle vie. maintenant, t'es tout aussi perdue, installée dans une routine de makeup tutorials et de hauls, et tu te demandes parfois si ça te plaît vraiment. entre ta relation qui tient la route qu'avec l'habitude, la distance, et l'absence de ta famille, tu-- ok, non, tu dois sérieusement arrêter de te morfondre dans c'est idées noires. tu es sun, le soleil et la joie, et il n'y a pas de place pour la négativité en toi. tu répètes ces mots dans ton esprit, comme un mantra, avant de te relever et t'étirer un peu, prête à attaquer les cartons. alors, on commence par quoi ?


dream girl
wear my smile out glue it up for decoration / forbidden fruit call me eve if you please, ain’t your fountain of youth tho, i’m drained to say the least
«Contenu sponsorisé»
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  ::  :: meguro :: résidences-
Sauter vers: