:: anciens rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JAE ❤︎ je t'offriras les hautes lumières

«Invité»
Invité
avatar
Mar 5 Déc - 0:06
Invité

 
après la nuit, avant le jour
Hwa Young & Yung Jae ❤️



Tic tac.

Tic tac.

Tic tac.

TIC TAC.

Hwa Young lâche un long soupire et regarde autour d'elle. La jeune femme est allongée sur le dos dans son lit, une main posée sur son ventre, l'autre sur le matelas à côté d'elle. Elle est droite comme un piquet. Impossible de dormir. Tandis qu'elle fixe le plafond, elle se concentre sur la respiration paisible de l'homme allongé à ses côtés. Comment peut-il dormir si sereinement alors qu'elle est tout sauf à l'aise ? Lentement et sans un bruit, elle tourne la tête, écartant quelques unes de ses mèches brunes de son champ de vision. Sa vue la fait sourire.

Il est beau comme ça. Allongé sur le côté, l'air paisible et serein, comme si ce changement de pays lui avait instantanément fait du bien. Elle fixe obstinément ses traits, ses mâchoires ciselés, son nez légèrement de travers, ses lèvres entrouvertes, d'un rose pâle, laissant passer un fin soupire au rythme de sa respiration lente. Ses longs cils effleurent ses joues comme des papillons de nuit. Ses cheveux noirs sont dressés sur sa tête. Elle l'observe à la lumière de la nuit et elle le trouve beau. Elle a envie de l'embrasser mais craint de le réveiller.

Mais elle ne comprend pas comment il peut dormir si bien. Le sommeil du juste, dit-on. Il a bien travaillé, quand elle y repense. Ils viennent à peine d'arriver au Japon. Le jour-même. Et il a déjà réussi à monter tout le lit d'Il Nam ainsi que sa table de chevet pour que le petit puisse dormir tranquille dans sa toute nouvelle chambre, tandis que le couple dort encore sur un simple matelas car rien d'autre n'est monté.

La petite famille vient d'arriver à Tokyo et c'est là leur première nuit. Et autant dire qu'il y en a bien une qui est tourmentée, c'est Hwa Young. Impossible de fermer l'oeil car le nouvel environnement la perturbe. Elle n'a pas déménagé depuis sept ans et avait pris ses petites habitudes. Voilà qu'il faut s'habituer à une nouvelle maison et à une nouvelle ville. Une chose la rassure : la présence de Yung Jae et d'Il Nam avec elle. Elle ne saurait pas quoi faire sans eux. A présent, ils vont pouvoir se refaire une vie, repartir sur de nouvelles bases et vivre tranquillement. Plus de drama, plus d'histoires, plus de reproches. Ils vont enfin pouvoir vivre. Mais dormir est une autre histoire.

Ça viendra, se dit-elle en se levant en silence. Vêtue d'un simple T-shirt et d'un short car l'appartement est bien chauffé, Hwa Young se dirige telle une ombre vers la pièce principale qui servira de salon et de salle à manger, avec une cuisine ouverte telle une kitchenette américaine. Tous les cartons sont encore entassés dans l'espace du salon. La jeune femme soupire mais sourit paisiblement. Puisqu'elle ne peut pas dormir, autant continuer à monter les meubles, se dit-elle en s'asseyant au sol, une jambe repliée au sol et l'autre étendue. Elle est entourée de l'armoire qu'ils étaient en train de monter mais qu'ils ont du abandonner quand il a fallu coucher Il Nam. Puis ils se sont eux-mêmes couchés et Jae s'est endormi comme une masse.

Elle observe les instruments autour d'elle et s'empare d'un tournevis. Tant qu'elle ne se sert pas d'un marteau, ça devrait aller et elle ne devrait réveiller personne. C'était évidemment, sans compter le sommeil léger de Yung Jae. Pourtant, la jeune danseuse n'entend pas les bruits de pas derrière elle, car elle a eu tôt fait de mettre ses écouteurs pour se créer une ambiance.
(c) DΛNDELION
«Invité»
Invité
avatar
Mer 6 Déc - 19:35
Invité
Il lui en avait fallut du temps pour accepter de partir, moralement. Tellement de souvenir encore sur place à Séoul, tellement de bibelots. Même dans ce lit, il n'arrive pas à croire qu'il est parti. Yung Jae ne l'aurait jamais cru pour être honnête. Lorsque la mélancolie s'empare de son cœur, il se plonge dans ces souvenirs parfois douloureux au risque de s'endormir. Cette nuit encore, c'est son meilleur ami qu'il croise dans ses rêves, comme s'il lui pardonnait une énième fois de l'abandonner. Yung Jae n'est pas un fervent croyant des fantômes et des âmes errantes, mais bien souvent, il interprètes ces petits messages, ces pensées et "visions" comme un message réel du défunt.  Pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Non. Three lui pardonnait tout, parce qu'ils s'aimaient tous les deux. C'était comme une âme sœur. Un frère.

Il lui arrive parfois de se réveiller avec cette sensation d'avoir pleuré. Parce qu'il pleure dans ses rêves. Parce qu'il regrette toujours de ne plus le voir... Généralement, il se fait discret, à un point ou il se trouve parfois obligé de se lever pour ne pas éveiller les soupçons de Hwa Young avec sa goutte au nez. Ce soir encore, lorsque ses yeux s'ouvrent, son premier réflexe est de sortir du lit pour aller boire un verre d'eau. Il s'est promis de moins boire maintenant qu'ils sont à Tokyo. Travailler à monter les meubles avec le gosse qui court partout n'est pas tâche facile. Yung Jae ne prend même pas le temps de regarder l'heure qu'il est, il se lève, telle une ombre dans la nuit pour aller vers ce qui lui semble être la salle. Il s'étonne de voir la lumière allumée, probablement ont-ils oublié de l'éteindre en allant se coucher.

Ce que lorsqu'il voit sa femme par terre, dos à lui, qu'il s'arrête, la main sur l'interrupteur. Inconsciemment, il roule les yeux. Evidemment, elle ne dort pas. plutôt que d'éteindre, il profite du fait qu'elle ne l'ai pas remarqué pour frotter son visage entre ses mains. Lorsqu'il a l'impression d'avoir plus l'air fatigué que mélo, il reprend sa petite marche nonchalante vers elle. Elle ferait presque pas de bruit, si ce n'est lorsqu'elle pose les outils... Et puis surtout, elle n'a pas l'air de se rendre compte qu'avec sa petite taille, elle ne pourra pas porter les 2 panneaux de l'armoire toute seule. Sans un mot, il se poste derrière elle, accroupi, comme une gargouille, attendant le moment ou, pour une raison quelconque, sa belle et douce se décidera de le regarder indirectement. Yung Jae en jubile par avance.
«Invité»
Invité
avatar
Mer 6 Déc - 20:14
Invité

 
après la nuit, avant le jour
Hwa Young & Yung Jae ❤️



La jeune femme est obnubilée par sa création, en oubliant même qu’elle n’aura jamais la force de soulever l’armoire pour la mettre à sa place. Elle est beaucoup trop faire de pouvoir montrer à Jae, quand il se réveillera au matin, qu’elle a monté une armoire toute seule, de ses dix doigts. Elle murmure les paroles tout doucement, pour que sa voix ne passe pas la porte de la chambre de son fils, se balançant d’avant en arrière tandis qu’elle visse et assemble son meuble avec une grande fierté. De temps en temps, elle s’arrête et retire un écouteur pour s’assurer qu’aucun autre bruit ne trouble la quiétude du lieu. Evidemment, le peu de fois qu’elle retire ses écouteurs, elle ne perçoit pas les pas de l’homme qui partageait son lit, ni le bruit de la porte qui s’ouvre. Non, elle ne les enlève que quand il est déjà sorti et ne fait pas le moindre bruit derrière elle. Et elle, grande naïve qu’elle est, elle ne se rend compte de rien.

Hwa Young n’a jamais eu un instinct de survie particulièrement développé. Et pour preuve, elle ne sent pas la présence de son homme, ni sur le pas de la porte de leur chambre à la fixer construire son meuble, ni accroupi derrière elle, tel un fantôme terrifiant. S’il voulait lui faire peur, il n’aurait pas pu faire mieux, car la jeune femme est complètement détendue et calme, et ne se doute de rien. Elle n’a pas la moindre idée que d’ici quelques minutes, elle va se tourner et avoir la peur de sa vie – et possiblement le gifler, vous savez, les cours de viet vo dao, tout ça. Mais pour le moment, elle n’en sait rien. Elle prend son téléphone pour changer de chanson. Son fond d’écran n’a pas bougé depuis quelques mois. Une photo de Jae et d’Il Nam en train de jouer à la bagarre, qu’elle a pris en secret des de ses deux hommes. Quand elle la voit, cette photo, elle ne peut s’empêcher de l’admirer pendant quelques secondes, un sourire niais aux lèvres.

Ce n’est qu’alors qu’elle sent un mouvement derrière elle et un souffle sur sa nuque. Elle se retourne en sursaut, retirant un de ses écouteurs dans la foulée, pied en avant pour frapper l’intrus. Fort heureusement, au dernier moment, elle reconnait le visage de l’homme de sa vie. Elle n’a pas hurlé mais s’en est retenue alors que le cri menaçait déjà de franchir la barrière de ses lèvres. Elle le fixe un instant, sans un mot, avec fureur. Il jubile, l’air hilare. Mais t’es vraiment con ! murmure-t-elle furieusement en lui décochant malgré tout un coup de pied dans l’épaule à peine assez puissant pour le déstabiliser et le faire tomber sur les fesses. Elle retire l’autre écouteur en faisant la grimace. Son cœur bat la chamade dans ses oreilles. Elle pose sa jambe levée à côté de lui et s’assoit proprement. T’as de la chance que le coup ne soit pas parti. Aigoo. Insupportable… Pourquoi t’es réveillé ? J’ai fait du bruit ?
(c) DΛNDELION
«Contenu sponsorisé»
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  :: anciens rp-
Sauter vers: