::  :: shinjuku :: résidences Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

kill me, heal me (ft. ichirio)

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
date d'installation : 25/11/2017
messages : 170
pseudo : oska, judas, savage princess
avatar + © : Joy
ice and fire (ava) ; crack in time (sign) ; solsken (icone)
emploi/études : seiyu & bairmaid

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Déc - 22:46
aren't you the last one who cares?
EXORDIUM.
(aesthetic) Elle ne sait plus si elle fait allusion à la soirée qui s’allonge ou à leur relation. Elle restera toujours à ses côtés et elle ne veut pas rentrer tout de suite. Tout ça se mélange dans un grand bain. Et tout ce qui en ressort c’est qu’elle ne bougera pas d’un pouce. Qu’elle ne le laissera pas s’en tirer comme ça. Tout ce qu’elle veut c’est rester et l’entendre dire qu’elle le doit. Rio n’acceptera rien d’autre. Aucune autre réponse n’est recevable. Il faudra qu’Ichiro la traine de force s’il veut qu’elle quitte son canapé et elle ne laissera pas s’échapper non plus. Elle fait des pieds et des mains chaque jour pour qu’il la remarque et tout ce qu’elle reçoit c’est de l’indifférence. Ce soir personne ne lui prendra son moment privilégié. Surtout pas lui. Ce soir c’est elle qui décide. « Si tu veux dormir t’as qu’à dormir avec moi. » Elle ne rigole pas. Rio est on ne peut plus sérieuse. Elle ne veut pas partir, point final. Cette idée tourne en boucle dans sa tête. Une véritable obsession accentuée par l’alcool.

Et quand la main d’Ichiro se glisse dans son dos elle arrête complètement de réfléchir. Sa peau la brûle là où il l’a effleurée. Le feu se propage dans tout son corps. Tord son ventre. Fait fondre ses entrailles. Tout son épiderme s’embrase. Son corps réagit de lui-même. Son dos s’arrondit pour sentir un peu plus longtemps ses doigts. Elle frissonne. Et ses yeux qui ne la quitte plus. Elle déglutit difficilement. Elle n’est plus une enfant. Rio ne veut plus tenir ce rôle auprès d’Ichiro. Elle veut qu’il la voie comme une femme. La sienne. Il y a cette nouvelle idée qui s’insinue en elle. Et il y a les lèvres d’Ichiro qui l’attirent comme un aimant. Et la distance entre leurs visages qui semble s’évaporer de seconde en seconde. Et pour finir il y a ses lèvres contre les siennes.

Il y a ce baiser dont Rio a toujours rêvé.




« Just love »
Some people care too much. I think it's called love.
©crackintime
avatar
date d'installation : 25/11/2017
messages : 329
pseudo : cosima
avatar + © : park bogum (c) faust (ava) (c) astra (signa)
emploi/études : interne en chirurgie.

i've lost all hope of ever getting better


dry tears and broken heart

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Déc - 23:06
aren't you the last one who cares?
EXORDIUM.
(aesthetic) S’il a accepté depuis quelques minutes que son ventre et sa poitrine ne marchent plus correctement, ce sont maintenant ses yeux qui font des siennes. Sans qu’il ne sache pourquoi, le visage de Rio semble se rapprocher du sien, et il cligne des paupières pour que son accommodation marche à nouveau. La situation ne change en rien. Le silence est palpable, et il entrouvre les lèvres pour l’informer du fait qu’il pense être en train de faire un malaise, quand les siennes s’y pressent. Il garde les yeux ouverts. A cette distance il ne voit pas grand chose, un sourcil, des mèches de cheveux, et s’il baisse le regard, des cils. Son parfum monte, l'enivre. Il finit par fermer les yeux.

Un rêve.

L’électricité qui enlace son échine, le sucre qui fond sur sa langue, les ailes qui frémissent dans son abdomen.

Un rêve, sûrement.

Sa main qui vient enserrer sa nuque, se nourrir de sa chaleur, se perdre dans ses loques brunes.

Assurément.

Ses lèvres qui se meuvent d’une force qui n’est pas sienne, viennent attraper celles de Rio avec fureur, dans un empressement qu’il ne se connaît pas.

Il n’y a pas de doute.

Ses dents qui mordillent sa lèvre inférieure avec douceur, son bras qui vient enserrer sa taille.

Bientôt le réveil

Ses baisers qui se perdent au coin de ses lèvres, s’échouent le long de sa mâchoire, jusqu’à son oreille.

Tic, toc.

Il prend une bouffée d’air. ”Rio.”

It’s over.

S’arrache à elle, plisse les paupières, il n’ouvrira pas les yeux, il n’ouvrira pas les yeux.

”Pars.”





※ ※ ※ the road seems far and you may shed tears with a sad heart. but until the day everything becomes a memory
let's be each other's resting place
avatar
date d'installation : 25/11/2017
messages : 170
pseudo : oska, judas, savage princess
avatar + © : Joy
ice and fire (ava) ; crack in time (sign) ; solsken (icone)
emploi/études : seiyu & bairmaid

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 11 Déc - 23:26
aren't you the last one who cares?
EXORDIUM.
(aesthetic) Quelque chose brûle à l’intérieur. Se déchire. Eclos puis se fane. Disparait pour mieux renaitre. Ça brûle. C’est froid. Beau. Effrayant. Là sans être présent. Loin et trop proche à la fois. Irréel. Un peu, peut-être. Rien n’est sûr.
Elle n’est sûre de rien. Elle ne comprend pas vraiment. Elle n’est même pas sûre que ce soit sa main qu’elle sent dans ses cheveux. Elle ne sent peut-être rien. Ses lèvres bougent toute seule. Comme un premier baiser. La fièvre s’est emparée de ses sens. Elle ne contrôle rien. Rien du tout. Et ne le cherche pas d’ailleurs. Portée par les évènements. Elle se laisse aller à ses pulsions les plus primaires. Mord ses lèvres. Caresse sa langue. Respire fort. Fond sous ses baisers. Gémie pour en redemander encore.

Chaud. Froid. Le vide. Le retour à la raison est violent. Les évènements vont en sens inverse dans sa tête. La peur s’empare d’elle. Rio n’est plus du tout saoule. Et elle réalise avec effroi ce qu’elle vient de faire. Ils se sont embrassés. Elle sent encore pulser ses lèvres contre les siennes. Elle a trop chaud mais ce n’est plus agréable du tout. Ses entrailles se tordent et ça lui donne la nausée. Ses yeux piques. Brûlent même. Il l’a embrassée mais il veut qu’elle parte.

Son sang se glace. Ça y est, il la déteste et à cette idée se mêlent l’alcool et la fatigue. Rio veut pleurer. Elle se redresse en tremblant. Recule et cogne dans la table basse. « Ah. » Sa voix est vacillante. « Je. Désolée. » Et dans un souffle elle quitte l’appartement en courant.

La porte de son appartement claque derrière elle. Elle ne s’arrête qu’une fois sous sa couette. Les yeux embués de larmes.
Il ne l’aimera jamais.





« Just love »
Some people care too much. I think it's called love.
©crackintime
«Contenu sponsorisé»
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  ::  :: shinjuku :: résidences-
Sauter vers: