AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Stop me before I kick his ass ! ft. Inho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Stop me before I kick his ass ! ft. Inho   Dim 28 Aoû - 0:27



❝ Stop me before I kick his ass❞
Inho & Tatsuya


Tenue   + Une fois de plus. Une fois de plus il avait dû fermer sa gueule et se plier à la demande de son père. Pour changer, il avait été à nouveau traîner dans une de ces soirées mondaines dont il raffolait tant ! Le plaisir, il était tellement content ! Ironie quand tu nous tiens. Bref il avait encore une fois eu le droit aux consignes de son paternel, qui lui avait rappelé  pour la énième fois qu'il représentait la famille Nakagawa et qu'il avait donc une image à préserver et surtout à ne pas ternir. Autant vous dire, tout ça rentrait dans une oreille avant de sortir par l'autre. Il avait entendu ce genre de discours tout au long de son existence, si bien qu'il pourrait les réciter comme un poème qu'on vous demande de présenter devant un auditoire. Seulement contrairement à un poème, ses paroles n'étaient ni remplies de ne serait-ce d'une once de beauté ni même plaisante à apprendre. Bien au contraire, elles lui rappelaient à quel point il était le pantin de son père. Une marionnette juste bonne à se taire et faire acte de présence. Il ne supportait plus ses chaînes qui le retenaient, il commençait à vraiment être a bout à présent. Mais il n'avait pas le choix, il devait le supporter, juste encore un peu. Une fois son groupe lancé, à lui la liberté tant méritée ! Il se le répétait à chaque fois qu'il mettait les pieds dans ces bâtisses immenses remplie de marbre et de bien des richesses du monde histoire d'être un peu plus tape à l'œil. A croire qu'ils ne connaissent pas le mot sobriété. Cet excès de luxe et tout ce genre de choses qui en éblouiraient plus d'un avait le don de lui donner la nausée. Il n'y avait pas à dire, il n'était vraiment pas fait pour ce monde. Une fois arrivé sur place dans son magnifique costume de pingouin, car entre nous c'est ce qu'il avait l'impression d'être avec ce costume sur le dos, ses boots et sa veste en cuir lui manquait terriblement pour le coup. Rapidement, il avait dû mettre en place son « masque » et c'était donc avec le sourire le plus faux de la terre qu'il commença a saluer tous ces inconnus aussi faux que son sourire. Une fois les poignets de main et les politesses faites son père l'envoya faire sa pute. Non vous ne rêvez pas, enfin il ne devait pas coucher avec toutes les filles de bonnes maisons au grand non ! Imaginez le scandale ! Il devait juste les draguer comme jamais pour les mettre dans sa poche avant de partir quand elle devenait trop entreprenante. Bref c'était une espèce de pute soyons francs. À croire que son père prenait un malin plaisir à le jeter tel un bout de viande dans la fausse au lion.
Une fois la soirée qui lui avait paru interminables vu les cas qu'il avait dû se coltiner, était fini il prit la voiture avec son père avant que celui-ci le dépose un peu plus loin. Alors, qu'il s'apprêtait à partir sans un mot envers son tortionnaire, car entre nous c'était ce que son père était pour lui, le tyran lui glissa froidement: "La semaine prochaine, il y a un autre gala. Je passerais te chercher vers 20h, ne me fais pas attendre." et sans un mot la voiture démarra et laissa derrière elle un Tatsuya perdu. Ce n'était pas un gala tous les mois dans le contrat ?! Ce vieux radin la lui faisait à l'envers maintenant ! Plus qu'agacé face à sa soirée plus que merdique et cette nouvelle déconcertante, Tatsuya rentra dans le premier bar qu'il aperçue histoire de décompresser un peu avec l'aide de l'alcool, car il en avait vraiment besoin pour le coup. Une fois entré un s'installa au bar et commanda directement un shoot histoire de se rafraîchir, puis il opta pour un autre alcool fort à déguster cette fois-ci. Alors qu'il ruminait encore les événements précédents, il remarqua qu'un homme plus âgé s'était assis à ses côtés. N'y prêtant guère attention comme à son habitude Tatsuya continuait de boire. Seulement, la main qu'il sentit se poser sur sa cuisse le poussa rapidement à s'intéresser à son voisin. Il observa la main deux secondes avant de lui dire d'un ton glacial le verre toujours à la main "Dégage-là vite fait avant que ça parte en couille." au moins il était prévenu. Tatsuya était déjà assez vénère ce soir, pas besoin d'en rajouter une couche. Toute personne naturellement constitué aurait compris le message pas vrai ? Seulement ce con ne l'avait pas saisi vu qu'il laissait sa main et encore pire, il commençait à vouloir la lui caresser. Wrong move. Autant vous le dire direct, le sang de Tatsuya ne fit qu'un bond. Il saisit violemment la main de ce lourd et la lui retourna dans le dos avant de lui dire "Je t'avais dit quoi au juste ? Tu es sourd ou bien tu es un abruti fini ?" le problème avec Tatsuya, c'est qu'une fois lancé on ne l'arrête plus et quand il est aussi furax qu'à présent s'est encore pire "J'crois qu'il y a un truc que tu n'as pas saisi quand JE te dis dégages, tu dégages et m'obéit comme un gentil toutou sans poser de questions. Or qu'est-ce que tu as fait toi ? Tout l'inverse." il le regarda avec un air sadique collé sur le visage "Alors, maintenant je fais quoi de toi hein ? Je vais te faire comprendre le sens du mot dégages ou bien...." il le regardait et s'amusait à le voir aussi effrayé. Il était limite à deux doigts de se faire dessus. Était-il si flippant que ça ? Il décida de prolonger son petit jeu malsain "... Je t'emmène à l'extérieur histoire de te faire comprendre qu'il ne faut jamais me faire chier." Il lui fit un sourire avant d'ajouter "Sois rassuré, dans les deux cas tu auras mon poing dans ta gueule". Il prenait son pied à martyriser ce vieux pervers, mais il fallait vite que quelqu'un intervienne pour lui sauver les fesses, car sinon il risquait d'avoir en plus de sa main violette à cause de la pression trop forte que Tatsuya exerçait sur son poignet, la gueule en sang, de quoi ravir les médecins à l'hôpital.
 


© Pando


#squadgoal
don't mess with my kids ▬ we are young, wild and free. We live like there's no tomorrow. We don't give a damn about other people. We just need ourselves


Revenir en haut Aller en bas
 
Stop me before I kick his ass ! ft. Inho
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05_ i just can't stop loving you
» 01. Don't stop me now !
» Kick-Ass ? Moi ? ... Noooon ! Vous devez faire erreur ! Moi c'est Val ;)
» Arene Kick
» 222 t-shirts et du stop-motion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
emojis&cie :: 
n°4: tokyo
 :: shinjuku :: Kabukichō
-
Sauter vers: