:: anciens rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a journey (ft. tsuyoshi seto)

«Invité»
Invité
avatar
Lun 1 Aoû - 21:49
Invité




a journey,
w/ tokyo nights lights ; tsu'&bo


Dix-neuf heure, les plus petites enseignes de la pieuvre géante fermaient tour à tour leurs portes bosselées par la vieillesse de leur bâtiment. Jamais la grande octopus ne cessait de vivre, les magasins ouvraient et baissaient leur volet en une ronde infinie, si bien que le monstre des mers étaient constamment illuminé par des tâches aussi floues que colorées.
Dix-neuf heure, était l'heure, pour les commerces indépendants, de mettre la clé sous la porte pour ce soir. Ainsi l'épicier du coin, le petit boulanger français et le fleuriste d'en bas de l'immeuble commençaient leur rangement tout en comptant les recettes de la journée. Ce soir, ils laissaient leur clientèle aux bars encombrés et aux discothèques endiablées; il était venu le temps des clubs.
Dix-neuf heure, la grande Chinoise habitant le petit appartement du fond de Bunkyo était atterrie dans l'excentrique - si ce n'est hypercentrique - Shibuya. Elle avait rejoint ce fleuriste qu'elle connaissait bien. Enfin, il ne s'agissait pas d'un simple vendeur de roses; il s'agissait de Tsuyoshi, Tsuyoshi Seto, ou Tsu', c'était ainsi qu'elle aimait l'appeler. Sa façon de le prononcer était étrange, tout aussi étrange que l'entièreté de son japonais bancal; elle roulait les z, aplatissait les u, arrondissait les s, et mettait des r là où il y avait des h. Mais aussi incompréhensible qu'elle était, Tsu' faisait l'effort d'éviter de rire, ou de grincer des dents, pour l'écouter s'exprimer de cette façon si... personnelle. Il était comme frère; elle était comme  sœur.

Elle rentra dans l'échoppe vide de monde mais remplie de verdure. Elle y aperçut son ami exposer les nouvelles orchidées sur leur étalage, au fond du magasin; il dit quelques mots ressemblant à « excusez-nous mais nous allons fermer, merci de repasser demain ». Amusée par sa nonchalance, Bo s'introduisit derrière le dos du jeune vendeur, et lui assainit d'une bonne claque amicale et chaleureuse.
« Oses-tu me mettre à la porte? », déclara-t-elle sans faute de structure, ni hésitation.
Elle frictionna énergiquement le dos de Tsu' pour estomper la douleur, s'il y a eut, et baissa légèrement la tête pour embrasser sa joue contre la sienne.
« Dans les films français, ils font ça; marrant, non?, et elle ricana. Tu as besoin d'aide, pour la fin ? ».
Elle était toujours prête à l'aider, surtout quand elle débarquait ainsi à la fin de la journée - ça lui prenait de temps en temps de passer ainsi à l'improviste; elle profitait du calme du magasin pour échanger quelques mots avec lui; et puis elle ferait tout pour voir et  revoir son sourire enfantin lorsqu'elle passait le seuil de la porte.


made by pandora.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  :: anciens rp-
Sauter vers: