AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 perdu perdu perdu (bailey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: perdu perdu perdu (bailey)    Jeu 21 Juil - 15:34


hello stranger
nice 2 meet you

☼☼☼☼☼☼☼☼

L'orientation ça n'a jamais été ton fort mon pauvre gars, et t'es le couillon de service qui voyage à droite à gauche et qui se perd à chaque fois. Tu t'es perdu dans à peu près tous les pays que t'as visité. Parce que t'arrives comme une fleur, sans connaître une seule phrase, même pas "où sont les toilettes". Tu gambades dans les rues comme une âme en peine, perdu et seul, t'es un peu mal mais t'as ton téléphone dans la main, t'as des fans dans le coeur et au fond, tu sais que tu pourras raconter ça ce soir, devant ta caméra, dans ton studio, avec un sourire de mongole. T'es idiot mais t'aimes bien, t'es simple et t'adores. Ta seule spécificité, c'est de voyager, de gambader, d'être curieux et de découvrir. Sauf que là, t'as une envie pressante, un truc qui te démanges plus bas et les toilettes semblent être aussi rares qu'un trésor. Dès que tu en trouveras, t'es sûr et certain d'y faire un autel et de les remercier tous les jours de ta pauvre vie d'être apparus. Bon, problème ; c'est indiqué nulle part. Y'a bien des magasins, mais tu sais pas trop comment ça fonctionne ici. Parce que par chez toi, tu te fais zizir, t'as envie, bam, magasin, toilettes, hop, et c'est réglé. Mais les japonais sont tellement "polis" (ou juste coincés) que tu sais pas trop trop quoi faire. Tu tentes d'arrêter des gens mais on trace, on t'ignore parce qu'on a le boulot, la femme, les gosses, tout ça, et toi tu comprends pas. Parce que t'es mignon et généralement, on aime bien quand tu demandes de l'aide, on sourit et on rougit. Mais là.. Non. Alors tu grognes, frustré, jusqu'à tomber sur une nana qui regarde une vitrine ; elle a pas l'air d'être bien méchante et tu pries pour qu'elle te foute pas une baffe, pour que tu passes pas pour un vieux pervers. Dans un japonais foireux, tu lui tapotes l'épaule, un sourire poli sur tes lèvres rosées. Euh.. Salot ? Salut, salut ouais, euh, j'cherche.. Pipi ? Pas dit qu'elle comprenne, la pauvre.




divine candide libertine
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
* princess nìniel *
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: perdu perdu perdu (bailey)    Ven 22 Juil - 17:23

Ca faisait bien deux semaines que j'étais de retour à Tokyo, et lentement, je reprenais mes marques. Je me souvenais très bien du plan de la ville, ce n'était pas ça le problème, c'était juste que la vie à la japonaise n'était pas exactement pareille que la vie à la new-yorkaise. Chaque fin de journée, avant de dîner, je me forçais à mettre les pieds dehors, histoire de prendre un peu l'air. Aujourd'hui, je suis sortie toute l'après-midi, faire une petite chasse aux pokémons dans Pokémon Go. C'est sympa comme jeu au début, mais pour être honnête, je commençais à m'en laisser... c'était bien loin de valoir un bon Zelda. Ma batterie finit par lâcher et je n'ai bien évidemment pas emporté mon chargeur portable avec moi. Je range donc mon téléphone dans la poche de mon sac et me balade au gré des rues de Shinjuku en cette chaude fin d'après-midi d'été. Ça me fait penser, Lammas arrive, il faudrait que je trouve quoi faire pour célébrer cette fête. On verra bien, j'ai encore le temps. En passant devant un vendeur de street food, j'achète un taiyaki et je croque dedans à pleines dents. Qu'est-ce que ça m'avait manqué, la pâte de haricots rouges sucrée ! C'était sûrement l'une des meilleurs choses au monde. Je commence ensuite à regarder les vitrines des boutiques, distraitement, jusqu'à arriver à une boutique de lolita et tomber amoureuse d'une robe. Pas vraiment originale, mais magnifique. Jupe asymétrique, plusieurs couches de tulles, des froufrous, rubans, un haut à manches ballons et deux morceaux de rubans croisés sur la poitrine. Tout en continuant de manger mon taiyaki, j'observe la robe avec les yeux qui brillent, quand je sens quelqu'un me tapoter l'épaule. Je me retourne, et vois un étranger, blond voire blancs, yeux bleus, et un sourire lui donnant un air un peu stupide. Euh.. Salot ? Salut, salut ouais, euh, j'cherche.. Pipi ? J'éclate de rire en entendant sa tentaive de parler japonais couplée à un accent bien étranger, mais pas américain. Au Japon, c'est sur les murs., dis-je d'un ton tout à fait sérieux, avant de croquer à nouveau dans mon goûter, me retenant de rire une nouvelle fois. J'aime bien embêter les gens, mais ce n'était pas méchamment. Une chance que j'étais de bonne humeur aujourd'hui.



C'est toujours dans les yeux qu'ont voit si les gens sont tristes ou heureux. Le regard, on ne peut pas le maquiller. — Katherine Pancol.

test de pureté:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
perdu perdu perdu (bailey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
emojis&cie :: 
n°4: tokyo
 :: shinjuku
-
Sauter vers: