AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 floral essence (feat. murakami sen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: floral essence (feat. murakami sen)   Sam 9 Juil - 13:12


floral essence



Dernièrement, elle ne souhaitait que les choses positives ; c’était son seul moyen de survivre. Certainement, il y avait d’autres moyens pour rester dans le vert mais elle avait décidé de travailler. Un de ses managers s’était résolu à lui donner du travail pour l’occuper un peu. Vu son état actuel, Noa aurait dû faire une pause, mais elle ne supportait plus de rester dans cet hôpital à attendre que les choses se passent ; recevoir des visites, prétendre aller bien, trop dormir, et attendre toujours. Attendant l’arrivée du jeune homme, elle restait debout malgré la lourdeur de ses béquilles… Concentrée sur les photos, elle prêtait un peu plus attention aux traits du concernée et l’imaginait alors un peu plus âgé qu’elle sans doute. Qu’est-ce que son manager trouvait à ce type arrogant ? Bon, il devait bien y avoir quelque chose, c’était certain, mais les premières impressions ont été quelque peu difficiles et elle ne pouvait s’empêcher de se demander si elle n’avait pas mit un peu trop de passion dans ce premier entretien. Puis au final, elle se répétait qu’il viendrait malgré tout. Peut être qu’il s’agissait de l’habitude de toujours parvenir à ses fins, elle s’habituait à détester le fait de perdre. Une mauvaise habitude certainement.

Le temps passait sans qu’elle ne se décide à prendre place sur le banc juste devant l’agence. Honnêtement depuis sa sortie elle profitait du moindre moment passé à l’extérieur, ne supportant pas de rester dans une pièce à ne rien faire. Elle croit apercevoir son visage à un moment donné mais se trompe sur la personne ; il n’arrive qu’une quinzaine de minutes plus tard et les expressions de son visage restent alors neutre quand il arrive à sa hauteur ;

Noa –Salut, Noa, enchantée elle dit avec un faible hochement de la tête.

Il s’en doutait probablement, il y avait son visage sur des affiches pour une marque de cosmétique et une pub pour une collection d’été qui tournait en ce moment. Elle ne voulait pas avoir l’air prétentieuse pour autant, elle préférait les présentations officielles.

Noa – On devrait aller à l’intérieur elle dit en ouvrant la marche, son rythme parti pour elle plus lent que le sien avec ces lourdes béquilles. Oh... Et si jamais tu te sens menacé, dis moi sweetheart je verrai ce que je peux faire


C'était souvent ce quelle disait, mais elle ne faisait rien. Parole décorative.

© 2981 12289 0


I desire the things that will destroy me in the end
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Sam 9 Juil - 14:21


floral essence



Ta clope entre tes lèvres, tes yeux rivés sur ton ordi à épier tes mails dans l'attente de réponse à tes demande d'emploi, toujours les même réponses, toujours des refus. Raciste de jap' , ouais tu sortais toujours ça, mais merde toi aussi t'es jap bon ok t'es pas un vrai parce que tu le parle à peine et le lire alors là, niveau maternel même pas les gars. Mais c'est pas une raison, c'est pas comme si tu demandais à être le directeur de shibuya 109 ou je ne sais quoi, non tu te demande juste à être un putain de serveur dans un café, mais ta gueule doit pas revenir aux gens. Comme d'hab, ah le pauvre enfant. La veille t'avais reçu ce message de cette meuf, tu sais même pas d'où elle sort, un follow sur insta, un message, la seule chose que tu sais c'est qu'elle devait avoir bon contact pour réussir à chopper ton portable, ou bien elle a un fuckin level niveau stalkage, mais vu son insta on va plus pencher sur la première idée. Tu t'étais pas encore vraiment décidé  y aller, ne pas y aller, mais une opportunité comme tu viens de recevoir ça ne tombe pas tous les jours du ciel, tu ne peux pas cracher dessus, trop besoin de thune.

T'arriverais avec dix minutes de retard, parce qu'il faut pas non plus abuser. Puis t'aimes bien faire attendre les gens, non tu joues pas t'es diva, tu joues juste le mec bien chiant comme t'aimes. Faut aussi avouer que tu t'es légèrement perdu dans les rues de Shibuya, parce que toi la cm tu sais même pas ce que c'est alors pour la trouver, je vous dis pas le bordel, t'as beau être là depuis plusieurs mois t'as toujours pas pris le coup pour Shibuya, en même temps c'est pas vraiment le genre de quartier dans lequel tu traînes souvent, mais passons. Tu la trouva enfin cette agence, la mannequin aussi d'ailleurs, tu laissa tomber ta cigarette contre le sol avant de l'écraser et reposer ton regard sur la fameuse noa  « sen, enchanté. » aucune expression sur ton visage, tu la regardais avant de commencer à marcher à ses côtés restant à son allure. « hm je te suis. »  tout en marchant avec elle tu regardais autour de toi cette immense immeuble, tu ne sais réellement dans quoi tu t'embarque mais c'est ça qui est bon après tout, non ? « non c'est juste que c'pas tous les jours qu'on reçoit ce genre de message. » t'avais pas vu ça pour une menace, de base tu prends même pas ça réellement au sérieux, c'est juste que t'allais pas envoyer un simple ok, quoi qu'en fait si t'aurais pu mais ça a moins d'impact.


© 2981 12289 0


Dernière édition par Murakami Sen le Dim 10 Juil - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Sam 9 Juil - 15:26


floral essence




Elle hoche distraitement la tête ;

Noa – Mah, tu as peut être raison… Mais je me suis retrouvée ici de façon assez particulière aussi alors je n’ai aucun point de repère concernant les choses communes…

Elle fait attention aux marches et au bout de quelques minutes, ils se retrouvent à l’intérieur. Littéralement pratiquement tout est blanc, dernièrement c’est ce qu’ils ont choisi de faire. Légèrement hésitante, elle se dirige finalement vers l’ascenseur pour se retrouver au cinquième étage où tout est plus clair. Elle marche alors jusqu’à l’espèce de baie vitrée et pose ses béquilles pour s’appuyer sur la barre ;

Noa – Bienvenue à la CM entertainment… Ici il y a des acteurs, des artistes mais l’agence est surtout connue pour ses mannequins. Le cinquième étage c’est un peu le cœur de l’agence ; on peut tout voir d’ici, même si pour toi ça doit ressembler à un gros labyrinthe à cause de tous ces escaliers et ces couloirs qui ont l’air de sortir de nulle part. Elle marque une pause et ajoute alors en regardant le concerné Quoi qu’il en soit ! Je suis mannequin ici depuis pas mal d’années maintenant et comme je suis censée ne pas travailler mais que je suis incapable de ne pas travailler, mon manager m’a dit de te contacter pour prendre rendez-vous avec toi parce qu’il a trouvé ton profil intéressant… Je vais éviter le blabla inutile, si jamais tu es intéressé à aller plus loin, on peut directement aller faire une série de photoshoot en attendant qu’il arrive.

Elle incline légèrement la tête sur le côté ;

Noa – N’empêches, tu as des amis plutôt sympa qui s’inquiètent de ne pas te voir trouver de travail… Ah, et je ne dis pas que ça ne va pas être difficile mais, ça ne coûte rien d’essayer pas vrai ?


© 2981 12289 0


I desire the things that will destroy me in the end
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Dim 10 Juil - 13:47


floral essence



Qui aurais pu croire que tu finirais dans un endroit pareil, même toi tu ne t'y voyais pas réellement. Parce que t'as rien, pas de diplôme, pas de réel nom dans ce milieu même pas du tout, mais voilà parfois il y a des choses qui ne s'explique pas, la magie des réseaux sociaux, merci instagram, oui on dira ça. Tu regardais tout autour de toi, tu la suivais essayant de retenir chaque pas que tu fais, tu vas te perdre c'est sûr. Cet endroit c'est un labyrinthe, c'est poudlard, ok t'abuses. Une petite pointe d'excitation s'était réveillé, intérieurement t'étais tel un gosse, extérieurement ? Tu restais toujours sans expression, assez sérieux, et oui ça t'arrive de l'être. Tu l'écoutais alors t'expliquer toutes ces petites choses, mais le seul truc qui résonnait dans ta tête à cet instant c'était le shoot improvisé en attendant que l'arrivée de son manager. « bien alors allons-y. » tu ne savais réellement dans quoi dans t'embarquer, mais faut toujours foncer dans ce genre d'occasion et puis si tu te bouffes, tu te bouffes  mais au moins t'aura essayé.

« trop de gentillesse en eux, mais faut se méfier d'eux. » tu vas en entendre parler pendant trente ans, d'ailleurs qui est la personne qui a vendu ton numéro ? Sasha , Nobu ? Quelqu'un d'autre ? Don't know. Mais c'est mignon. « ça tombe bien la facilité c'est pas mon truc. » oui t'aimes bien te compliquer la vie, c'est bien plus amusant que de tout avoir servi sur un plateau.

© 2981 12289 0[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Sam 16 Juil - 4:33


floral essence






Depuis quand est-ce qu’elle parle autant ? Si on les mettait à côté, elle avait l’air d’une pipelette. Avec le temps Noa avait appris que moins on en disait et mieux c’était, mais les choses avaient visiblement changé aujourd’hui sans qu’elle ne fasse d’efforts. Mais d’une certaine façon si ça n’ennuyait personne ça l’ennuyait elle.

Noa – Parfait, allons-y~

Elle ouvre le pas et sourit faiblement ; parce qu’il doit avoir de drôles d’amis vu sous cet angle. L’espace d’un instant elle doit s’arrêter, elle marche bien trop vite, c’est comme si elle avait oublié qu’elle était blessée. Puis comme si de rien n’était alors, elle reprend la marche et ouvre une porte. Tout semble être déjà installé à l’intérieur, elle reste appuyée contre la porte pour le laisser entrer puis se dirige vers la ligne de vêtements qu’ils ont emmenés. Rapidement elle jette un coup d’œil avant de s’adresser au styliste ;

Noa – Il faudrait des couleurs un peu plus sobres s’il te plait.

Elle prend place à côté du photographe avant de lancer ;

Noa – En premier temps on va faire des photos au naturel en attendant que le styliste ramène les bonnes tenues. J’ai gardé celle-ci elle désigne la chemise blanche, celle noire et le jean noir, elles ressortiront beaucoup mieux, surtout pour celles en noir et blanc. Il y a des vestiaires au bout de la pièce, ne traînes pas trop.


© 2981 12289 0


I desire the things that will destroy me in the end
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Sam 16 Juil - 14:05


floral essence



Tu continuais de la suivre sans réellement savoir où elle te menait, t'avais même pas cherché à lui demander : pourquoi moi ? Oui pourquoi toi ? Doit y avoir tellement de profil bien plus intéressant, puis t'as rien demandé à personne, mais bon. Tu la regardais continuant d'avancer, elle finit par s'arrêter et ouvre une porte, sans doute celle du studio ? Tu ne sais pas vraiment, t'es pas vraiment bavard de base alors là, comment dire, mais bon c'est toi, tu vas pas changer juste pour ça. Une fois dans la studio tu regardais autour de toi, c'était sans doute comme tu l'as toujours imaginé et finalement cela devient réel. Du moins. Du moins c'est ce que tu pensais. Noa, c'est ça son nom ? Ouais, Noa t'avais entraîné avec elle vers les vêtements, pour t'en choisir. Y a un truc que t'a raté, un truc que t'as carrément mal compris. Bim. On retombe sur terre. C'était pas pour ça que t'étais venu toi, c'était pas pour passé devant l'objectif, toi c'était pour être derrière. « merde moi qui pensais que ça serait moi derrière l'objectif. » tu la regardais avant de regarder le photographe qui était à ses côtés. C'est sorti comme ça, mais faut dire que t'avais jamais pensé à finir devant l'objectif, le mannequinat pour toi ? Vraiment ? Non t'y avais jamais pensé, mais bon, on verra bien.

T'avais attrapé les vêtements qu'elle t'avait préparé avant de filer te changer pour revenir quelques minutes plus tard. « et donc je dois faire quoi? » le mec qui s'y connaissait pas du tout, parce que oui c'est une chose de prendre des photos d'autres personnes s'en est une autre de se faire prendre en photo.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Sam 16 Juil - 18:28


floral essence




D’une certaine façon, même si c’était la première fois qu’elle faisait ça, elle sentait que quelque chose n’allait pas dans le bon sens. Peut-être parce qu’il ne posait pas assez de questions ?  Voir, pas du tout ? Quand finalement il se met à parler, Noa pose son regard sur lui et rit faiblement posant sa main au niveau de son visage. Rien de méchant là-dedans, ce genre de situation était vraiment rares ;

Noa – Tu vois, celle-là, c’est la première fois que je l’entends… Non sérieusement ? Elle passe nerveusement la main dans ses cheveux, regardant le photographe Et ça ne te tentes pas d’essayer ? Tu n’as rien à perdre après tout.

Lorsqu’il se dirige dans les vestiaires, elle regarde à nouveau le photographe et ne peut s’empêcher de rire à nouveau. Elle n’avait jamais vu ça de sa vie, vraiment. Le jeune homme ne tarde pas à arriver, c’est l’histoire de quelques minutes. D’une certaine façon, elle partage les sentiments de son manager ; se dit que ce serait dommage qu’une personne avec du potentiel ne l’utilise jamais ou ne sache pas comment l’utiliser.

Noa – Hmm… Disons que tu n’es pas obligé de faire quoi que ce soit pour ces clichés, sois simplement toi-même, je t’aiderais pour les autres d’accord ?

Elle se redresse dans sa chaise et hoche la tête pour lui faire signe de commencer. Les expressions du visage de la jeune femme restent neutres tandis qu’elle détaille chacune des siennes silencieusement. A un moment donné elle propose à Sen de mettre de la musique, si ça peut le mettre plus à l’aise et les choses semblent s’améliorer.

Noa – Ok ok, je pense que ça suffira, viens voir, tu vois cette expression ? Elle bien mais, elle pourrait être encore meilleure si tu penchais légèrement la tête, histoire qu’on puisse voir tes traits un peu plus clairement. Ce cliché est mon favori et disons que pour le moment sur une vingtaine de clichés, dix sont plutôt bien, c’est plutôt pas mal. Elle marque une pause et ajoute, le styliste est arrivé avec  les vêtements que j’ai demandé et le makeup artist est là, on continue ou on arrête Murakami ?





© 2981 12289 0


I desire the things that will destroy me in the end
© minori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   Jeu 21 Juil - 17:42


floral essence



Sans doute que l'instant d'une seconde on eu pu lire  sur toi un peu de déception, déçu de voir que l'on ne t'a pas appelé ici pour tes talents de photographe mais pour un talent que tu n'avais jamais mis en avant, un truc que tu n'avais même jamais fait. Mais t'étais pas venu là pour repartir sans rien, on te veut comme mannequin ? Et bien devenons un mannequin, ou du moins essayons d'en devenir un, parce que c'est pas du jour au lendemain que l'on devient, quoique.  « plus sérieux que moi tu ne trouvera pas. » au travail uniquement, n'allons tout de même pas abuser sur la chose.  Mais il est vrai que lorsque cela touche le travail tu deviens vraiment sérieux, on voit un autre sen. « oh la je n'ai jamais dis que j'allais laisser tomber, un murakami ne refuse jamais de nouveau défi. »

t'étais revenu vêtu des vêtements que celle-ci t'avais passé quelques minutes auparavant, après le peu de directive, que dis je, non aucune directive, sois toi même, hm ok. Tire la gueule ? Non tu tires pas la gueule tout le temps, juste reste comme tel. Ouais dans ta tête c'était un peu le bordel puis, non, t'es pas à l'aise, t'aimes pas quand d'autres te prennes en photos c'est perturbant. Alors c'est ça, c'est comme ça que certaines personnes se sentent lorsqu'elles sont prise en photo, lorsque toi tu les prends en photo. T'es pas mal à l'aise, mais, en fait c'est un ressenti tellement bizarre, du moins pour toi. Lorsque Noa mit la musique tu te laissais légèrement entraîné par celle-ci, prenant légèrement plus confiance ? Hm oui on va dire ça.

Tu te rapproches alors de la coréenne, te mettant à sa hauteur avant de pencher légèrement vers l'écran pour regarder les photos qui venaient d'être shooté, tu écoutais alors chacun de ses commentaires avant de te remettre droit reposant ton regard sur la mannequin. « on continue, la question ne se pose même pas avec moi. » tu laisses un fin sourire se dessiner sur tes lèvres.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: floral essence (feat. murakami sen)   

Revenir en haut Aller en bas
 
floral essence (feat. murakami sen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre Naba Chizuru et Murakami Natsuma
» Natsumi Murakami
» Azalée ♌ Artiste floral et couturière
» Close to the Edge ou le nouveau Floral Fascination
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
emojis&cie :: 
n°4: tokyo
 :: shibuya
-
Sauter vers: