:: anciens rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

we'll be a perfect family.

«Invité»
Invité
avatar
Lun 27 Juin - 0:38
Invité
ta soeur, c'est un peu celle pour laquelle tu peux tout faire, littéralement. tu pourrais même risquer ta vie pour elle. rien que ça. t'as beau être une putain de lâche, une raclure de première, y'a des gens qui comptent vraiment pour toi. ils sont rares, certes, mais ils existent quand même. haruka, c'est ton rayon de soleil - la preuve, tu n'as pas hésité une seconde à faire le chemin jusqu'à tokyo pour la retrouver, effaçant au passage toute trace de n'importe quelle activité peu légale que tu aurais pu laisser derrière toi.

et là, maintenant, t'attendais patiemment son retour,à haruka. assise par terre, guettant la porte d'entrée et faisant attention au premier cliquetis de clés qui parviendra à tes oreilles, tu ressembles bien plus à une bête sauvage qui attendait sa proie qu'à une petite soeur voulant faire une surprise à son aînée. "bon sang, qu'est ce qu'elle peut bien pouvoir branler dehors à une heure pareille?"

son attitude peu mature te mettait vraiment en rogne, des fois. elle avait beau être la plus âgée, entre vous deux, t'étais clairement - enfin, en surface - celle qui gérait le mieux sa vie. (faux).  
«Invité»
Invité
avatar
Sam 2 Juil - 16:42
Invité
dix-huit heures. tu viens de te réveiller. pas de gueule de bois, pour une fois. tu essayes de réguler ton sommeil, et c’est déjà mal parti. au moins, tu as rattrapé toutes les soirées  que tu as passées à trainer dans les rues, sans grand-chose à faire. //  tu as eu un soudain élan de productivité, là. tu as même t’extraire de ton lit, te préparer pour sortir faire des courses. tu claques presque toutes tes économies entre les gâteries de tes chats, les trucs d’entretien de tes plantes, et ta bouffe bio de végétalienne. ça te donne l’impression de prendre soin de ta santé, aussi détériorée soit-elle. un esprit saint dans un corps sain, non ? // soupir. tu as tout juste assez d’argent pour passer la prochaine heure à trainer sur ton téléphone dans la terrasse d’un café, cherchant des deals de locaux à tokyo, une tasse de fumante au lait de soja chocolaté devant toi. tu y penses depuis presque un an : arrêter les études de merde qui te bouffent ton temps, et te faire un petit magasin de fleurs. ou peut-être même un salon de coiffure. un bar, aussi, pourquoi pas. recommencer à 0, t’occuper avec quelque chose d’utile. le hic : l’argent. encore un soupir. foutu capitalisme. // taxi. trente minutes. te revoilà à ton cimetière de shinjuku. il est vingt-deux heures, et tu ne sais pas vraiment quoi faire de ta soirée. tu voudrais bien rester sobre pendant au moins vingt-quatre heures. // hotaru. tu la trouves à t’attendre comme un flic, comme ta mère, il y’a des années. shit. t’avais pas vraiment pas prévu qu’elle passe chez toi. c’est elle qui a insisté à avoir le double de tes clés. « au cas où ». elle sait que tu peux faire une connerie à tout moment. tss. tu soupires, posant tes courses dans la cuisine, faisant un câlin à ton chat au passage. il a faim, comme les autres qui se rassemblent autour des paquets. tu verses les croquettes dans les bols pour qu’ils te foutent la paix, le temps que tu déballes les paquets. « alors, ça squatte l’appartement dans le plus grand des calmes ? » au moins, tu auras de la compagnie ce soir. « t’as trouvé quoi bouffer ici ou j’te prépare quelque chose avec moi ? »
«Invité»
Invité
avatar
Jeu 14 Juil - 23:24
Invité
un semblant de sourire apparaît sur ton visage. haruka était là, devant toi, intacte. elle n'avait pas fini chez un inconnu,n'était pas défoncée, et te paraissait plus ou moins stable mentalement. ça relevait littéralement du miracle. pas de salutations, ni de câlins. enfin, c’est plutôt son chat qui s’fait câliner à ta place - parce que pour toi, c'était toi qui devais être dans ses bras. tu te relèves et te diriges vers elle, en faisant en sorte de ne pas marcher sur l'une des queues de ses nombreux chats. tu te demandais franchement comment elle arrivait à s'occuper de tous ces félins alors que sa vie était déjà un fiasco.enfin, t'as pas vraiment le droit de faire ce genre de remarques, t'es assez mal placée pour parler. toi et ton bordel qui te sert de quotidien. tu te faufiles vers elle et lui colle un petit baiser sur la joue. tu l'aides à déballer le reste des paquets. "j'ai faim. et y'a rien à bouffer ici, j'ai déjà vérifié." mensonge. tu n'avais pas faim, et tu n'avais rien vérifié du tout. t'étais prête à tout pour passer du bon temps avec ta soeur. parce que les moments d'intimité entre vous, ils étaient déjà quasi inexistants dans le passé. "j'vais t'aider à cuisiner, j'ai envie de jouer à la petite soeur modèle toujours là pour son aînée." très bien essayé, hotaru. c'était merdique comme pseudo blague.
«Invité»
Invité
avatar
Mar 19 Juil - 0:00
Invité
tu essayes de cacher les packs de bières et les deux bouteilles de vodka. pas besoin qu'elle te fasse la morale sur ton léger alcoolisme, et que ça dégénère en dispute. t'es assez de bonne humeur comme ça, il faudrait limite célébrer, et non ruiner ça. tu claques la porte de l'étagère à son arrivée, alors qu'elle te dépose un bisou à la joue. mal à l'aise face à ce genre d'affections, tu réponds même pas. t'as le don de ne donner de l'amour qu'aux enflures qui te rencontrent le temps d'un soir, à tes chats, à tes plantes. le reste : tu fuis. bref. pas la peine de t'obscurcir les idées. « tss, essayes pas de me faire faiblir avec ton bisou là » au moins, tu auras de la compagnie ce soir, même si elle vient à l'improviste et que t'as même pas pu cacher tes conneries. t'as pas envie qu'elle voit le bordel entre herbes, pilules et alcools. foutue toxico. tu lui souris. tu sais qu'elle ne supporte pas te voir dans la merde, rechuter à chaque fois que tu vas bien, à chaque fois creuser ta tombe un peu plus profondément. « mouais mouais, » t'as failli lui dire je t'aime. c'est pas pour aujourd'hui, les démonstrations d'affection. « bon, on fait un truc rapide ? j'ai acheté plein de trucs,on essayera de pas cramer la maison » tu allumes ton téléphone vite fait, pour retrouver quelques recettes que t'as enregistrées, faute d'avoir une bonne mémoire, évidemment. « rien de fancy ... pâtes ? poivre, carottes, amandes grillées, noix de coco, crème béchamel, herbes de provence et tout » masterchef discount.
«Invité»
Invité
avatar
Mar 19 Juil - 1:23
Invité
t'étouffes tant bien que mal un petit rire. elle essaye de cacher son alcool. si elle croyait t'avoir avec ça, c'est qu'elle te connaissait plutôt mal. enfin, c'est pas totalement faux. soeurs de sang sans presque aucun souvenir chaleureux, vous faites de votre mieux pour combler le vide dans votre vie de famille, famille au mental plus que défectueux.

fallait aussi dire que toi aussi, t'avais pas mal changé depuis ton arrivée à tokyo. t'as commencé à accepter les moeurs qu'ont luré, emprisonné, empoisonné haruka. tu t'es mise à boire, toi aussi. juste pour voir c'que ça faisait de s'réveiller la tête dans le cul. à fumer, aussi. pour ressentir ce que ça faisait, d'être défoncé. toutes ces conneries. juste pour voir c'que ça faisait d'être haruka. "t'es fragile même sans bisou, haru."(haru.ça t'fait tellement bizarre de prononcer son surnom.haru.haru.) sauf que toi aussi, t'es fragile,hotaru. t'es tout aussi fragile qu'elle. mais toi, t'assumes pas. t'assumes tout simplement pas tes faiblesses, tes failles. "ça me va.c'est facile à faire et on risque pas de finir la nuit dehors.enfin j'crois." tu souris. tu t'en fous pas mal en vrai d'la bouffe. t'as juste envie d'la voir sourire. tu sors les ustensiles nécessaires. "j'mets quelques bières au frais?" tu questionnes, nonchalamment, comme si cette phrase, tu l'avais répétée des milliers et des milliers de fois. elle allait être surprise. vraiment surprise.
«Invité»
Invité
avatar
Jeu 4 Aoû - 5:24
Invité
léger rire. tu fais mine d'être offensée, mais elle a pas tord. elle te connait trop pour croire à la carapace derrière laquelle tu te caches. t'assumes pas. « ta gueule » un doigt d'honneur gentiment adressé. le cliché de la douceur asiatique se manifeste en toi. « j'suis toujours cap de faire une catastrophe, t'inquiètes » elle prend même la peine de sortir la panoplie de trucs dont vous aurez besoin. petit malaise quand elle parle des bières. elle va devoir faire face au bordel de ton frigo : du makeup qui doit rester au frais, des bouteilles vides, rien de comestible. « non non je m'en occupes » tu t'exécutes, histoire de garder ta dignité. lol. « tu fais la crème ? on laisse les pâtes pour la fin, j'm'occupe de l'accompagnement » rien de compliqué. tu sors de quoi couper les légumes. mouvements maladroits de quelqu'un qui a oublié des choses presque évidentes. tu sais cuisiner mais tu perds la main, quand tu passes la moitié de ton temps à vivre d'alcool et de nouilles instantanées.« merci d'être passée, d'ailleurs. » te voilà déjà en train de te couper les doigts, alors que tu te retournes pour voir ce que fait ta soeur. bravo, genius. tu soupires pendant que tu pisses du sang. tu suces ton doigt pour pas tout salir. le goût métallique est presque délicieux. c'est ce qui se passe quand tu essayes d'être gentille.
«Contenu sponsorisé»
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  :: anciens rp-
Sauter vers: