:: anciens rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

are you ok ? (feat. murakami sen)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
«Invité»
Invité
avatar
Mar 10 Mai - 22:25
Invité

are you ok ?



Elle sort tout juste de son dernier cours, c’est tellement fatiguant cette routine dans laquelle elle commence à s’enfoncer, mais elle ne peut pas s’en empêcher ; la fatigue qui arrive en fin de journée ne lui donne pas envie de quoi que ce soit sauf dormir alors qu’elle n’est pas comme ça en général. Histoire de briser la chaîne ce soir elle ne va pas se laisser aller à la fatigue, non, ce soir, elle trouvera bien quelque chose à faire ; parce que c’est Ash, « il y a toujours de quoi faire avec Ash » c’est ce que les gens disaient ; elle est douée pour être à toutes les bonnes soirées, elle est douée même quand elle n’est pas sur la liste d’invitation. Il y a toujours de quoi faire avec Ash ils disaient…

Marchant alors tranquillement vers la sortie du métro, elle attache distraitement ses cheveux avant d’arranger son manteau, le temps étant soudainement froid sur la capitale. Elle n’a jamais été très fervente du froid ou de l’hiver de toutes façons. Et puis, sa maladresse revient à la charge au moment de prendre la rue principale ; elle bouscule un jeune homme, ou peut être même un vieil homme, elle n’en sait rien, elle n’a pas eu le temps de voir son visage. C’est Sen. Sen Sen. Oui, toujours la même personne dont il faut qu’elle décroche, même si elle n’est pas particulièrement accrochée à lui non plus. Que Dieu vienne en aide à cette petite dame parce que… Qu’est-ce qu’elle en a besoin à l’heure actuelle. Des tas de questions traverse son esprit quand elle croise son regard et elle qui s’était promise de ne pas se prendre la tête avec ça, elle se demande ce qu’elle doit lui dire.

Puis là alors elle se rend compte d’un infime détail, sa main est restée agrippée au bras du concerné. Rien de ça ! Oh, ça ne fait pas parti de ses habitudes de faire ça mais, dans la bousculade, histoire de ne pas tomber vous savez. En tous cas, malgré le temps qu’elle met pour s’en rendre compte, elle finit bel et bien par s’en rendre compte et dans un léger sursaut elle écarte alors sa main avant qu’un faible ;

Ash – Oh non ! Mince alors... s’échappe dans un souffle Salut Sen Elle ajoute en passant sa main dans ses cheveux avant que son cerveau lui envoie un signal du style « arrêtes d’être nerveuse » ou « arrête d’avoir l’air nerveuse ! ».

Elle croise alors les bras et son coude qui avait l’intention de s’appuyer contre une barre manque de lui faire perdre l’équilibre en s’appuyant dans le vide. Elle se rattrape de justesse contre la barre en question.

Ash – Alors, quoi de neuf ?


© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Mer 11 Mai - 20:31
Invité

are you ok ?

Shinjuku, toujours Shinjuku depuis que t'es arrivé dans ce pays c'est le quartier dans lequel tu traînes le plus, faut dire  y a pas mal de chose à faire ici, même s'il y a beaucoup trop de monde. Puis c'est l'endroit où ils se rejoignent tous pour aller se bourrer la gueule, devant la statut du chien là, putain c'est quoi son nom déjà ? Hachi, hachitruc, au pire on s'en fout. Toi aussi ce soir t'allais t'éclater parce que t'as beau pas avoir de fric, être dans la merde, tu ne dira jamais non pour aller te foutre en l'air, oh non. Puis Tokyo de nuit c'est mille fois plus magique que durant la journée, oh putain ouais. Tokyo by night, c'est ton kiff.

Cigarette entre tes doigts, tu laissais la fumée s'échapper de tes lèvres alors que tu marchais tranquillement dans les rues de shinjuku, tu n'avais pas encore réellement décidé de l'endroit dans lequel ce soir tu irais te poser pour y trouver une nouvelle occupation, une nouvelle petite victime, le passe temps de la soirée. T'aurais pu resté dans votre taudis  mais un jeudi soir c'est une chose totalement i m p o s s i b l e. Alors que tu t'apprêtais à traverser ce passage piéton, oui THE passage piéton, vous savez celui qu'on voit de partout, le truc énorme là, ou tout le monde s'écrase et se bouscule, voilà celui-ci. Bien une fois n'est pas coutume voilà, une main s'était même agrippée à toi, tu relevais alors la tête pour voir qui t'avais bousculé alors que tu t'apprêtais à secouer ton bras pour que la jeune fille ne le lâche. La petite coréenne, le petit boulet, non en fait le gros boulet, t'avais jamais vu une fille autant maladroite avant elle, tu n'eus même pas à secouer ton bras, elle l'avait lâché direct, dés qu'elle a entre-aperçu ton visag Elle n'avait pas l'air paniqué mais presque, ta présence lui faisait tout le temps perdre tous ses moyens et c'était à mourir de rire. Alors qu'un sourire amusé se dessiner sur le coin de tes lèvres, tu portais ta cigarette à celle-ci puis laissa échapper un fin « salut »

Tu prenais plaisir à la voir galérer. Tu rigolais intérieurement alors qu'elle n'arrivait même pas à débuter une simple conversation avec toi. « écoute vu le peu de fric que j'ai, je comptais commencer à vendre mon corps, ça t'intéresse ? »



© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Mer 11 Mai - 22:08
Invité

are you ok ?



Elle qui se plaignait de la routine, elle était servie ! Elle essayait de se détacher le plus possible mais… Mais c’était plus compliqué en pratique alors la première étape consistait à éviter tout contact visuel. Oui c’est ça Ash, fait semblant de regarder dans ton sac si ton cerveau n’est pas tombé dans cette bousculade ou si un pickpocket n’est pas parti avec tient. Tout ce numéro dure bien quelques secondes avant qu’elle ne le regarde finalement, en pensant « pitié, arrêtes de sourire, ARRÊTES ». Malgré tout, elle lui rend un faible sourire qui s’estompe quand il parle de… Attendez, il a dit quoi là ? Alors pendant quelques secondes, elle le regarde dans les yeux avec une expression légèrement surprise qui la trahit et finit par rire faiblement avant de doucement taper son épaule comme si ce n’était rien.  

Noa – T’es bête…

Elle marque alors une pause et s’appuie finalement contre le mur, juste histoire d’être sure de ne pas tomber à un moment donné. Et si c’était possible, elle aimerait s’asseoir pour en être encore plus sûre.

Noa – Tu n’as pas pensé à prendre un job comme… Je sais pas moi, serveur ? Ou babysitter ? Ou… Ou… Mais pas, p-pas gigolo de service !

Elle passe à nouveau la main dans ses cheveux, elle ne peut pas s’en empêcher. Elle est à court de paroles maintenant. Vous imaginez une pipelette de service à court de paroles ? Et prise d’un coup de tête, par la faiblesse, d’un chuchotement dans sa tête qui ressemble à un « tu mangeras des pâtes au pire » elle commence à chercher dans son sac.

Noa – Tu sais quoi, je… Je vais te dépanner, elle dit en trouvant finalement son porte-monnaie ça devrait être suffisant pas vrai ? Elle demande en lui tendant les billets.

Elle qui essayait de suivre la voix de la sagesse.


© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Lun 16 Mai - 9:49
Invité

are you ok ?
Putain c'est qu'elle était vraiment naïve, mais fallait avouer que t'aurais vraiment pu aller vendre ton corps pour du fric après tout du cul et de l'argent ça rend bien non ? Si on te proposais peut-être bien que t'accepterais c'est pas faux, mais là n'étais pas la question. Tu restais sérieux, non, n'explose pas de rire, regarde la comme à ton habitude, garde ton petite sourire sur le coin de tes lèvres et viens tirer sur ta cigarette.

Tu la voyais se perde dans son sac, elle cherchait quoi ? Son porte-monnaie ? Une blague ? Elle t'a pris pour le mendiant du coin ? Ca se passe comment ? Tu la regardais alors que tu tirais à nouveau sur ta cigarette, elle te tendait son billet, tu viens alors poser tes doigts sur celui-ci avant de pencher vers son oreille. « fais pas ta timide dis direct que tu veux de moi plutôt que de faire genre que tu veux me dépanner.  » tu t'étais mis à nouveau face à elle, tu la regardais ton sourire toujours présent sans doute qu'elle allait devenir une petite tomate, peut-être qu'elle allait faire encore de la merde comme à son habitude, puisqu'en ta présence cette meuf est un vrai boulet. T'aimes bien la taquiner la petite ash, elle perd tout le temps contrôle de tout, elle sait pas trop cacher grand chose, regarde elle est déjà toute paniquait, elle va pas se remettre de tes petits murmures. Tu lâchais les billets la regardant. « si c'est pas pour ça j'en veux pas de ton fric, j'aime pas les gens qu'on pitié, j'suis pas là pour ça. » ta cigarette s'écrasa sur le sol suivi de ton pied qui vient s'écraser sur celle-ci.



© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Sam 21 Mai - 19:10
Invité

are you ok ?


Qu’est-ce que c’était que cette histoire ? Comment ça dire direct ce qu’elle voulait ? Comme si par exemple elle y avait réfléchi ce matin en déjeunant avant de venir ici quoi ! Imaginez la tête de la gosse. Il voulait que son cœur fasse un arrêt ? Elle avait réussi à se persuadé qu’elle n’était plus du tout attirée par le Murakami alors ce n’était pas aujourd’hui que ça allait recommencer cette histoire. Mais sans doute le fait de ne pas avoir été préparée à cette éventualité la prend de court. Evidemment que ses joues virent au rouge, appelez le 119 si vous pouvez. Et éloignez ce fauteur de trouble de son espace personnel !

Ash – Tu- … Mais- … ça va pas bien là-dedans ? Elle parvient à dire dans un souffle, le regardant toujours comme s’il avait dit la pire des bêtises… Oh mais attendez…- Et puis vous connaissez Ash et son reflexe d’autodéfense.

Elle qui avait fini par sortir ses billets de son sac pour les lui tendre, attendait qu’il les prenne histoire qu’on ne reparle plus jamais de ça avant, avant un long moment ! Mais aucune réaction, du moins, pas celle à laquelle elle s’attendait. Ah, les hommes et leur fierté sérieusement, c’était quelque chose. Son bras revenant le long de son corps, elle tente de réfléchir et vite.

Ash – Non non, c’est pas de la pitié je-

« Bon sang, tu vas le prendre mon fric ?! Et t’acheter des pâtes avec, et puis faire des courses aussi ». Parce que dans la tête de la demoiselle, manger c’était la vie de toutes façons. Mais elle était bien incapable de dire quoi que ce soit maintenant qu’il se trouvait en face d’elle.

Ash – T-tu te souviens il y a trois mois ? Je t’avais emprunté des sous mais j’ai jamais eu l’occas de te les rendre. Ben voilà ! Pile ce que je te devais, a-avec les intérêts !

En réalité, il ne lui a jamais prêté quoi que ce soit, mais Sen étant un peu le genre de type à ne pas se souvenir du nom de ses conquêtes –fait déjà observé par la plus jeune alors qu’ils étaient par inadvertance au même endroit sans le savoir, elle se dit que peut être ça ne le choquera pas plus que ça. Mais ne la tentez pas, elle serait capable de glisser les billets dans sa veste à la moindre occasion. Passant à nouveau sa main libre dans ses cheveux, voyant à quel point le concerné est têtu, un soupir s’échappe de ses lèvres alors qu’elle hoche la tête et lance ;

Ash – Bon d’accord… Elle se rend compte de sa bêtise et reprend vite sa phrase pour être un peu plus précise Non non, j-je.. Je vais pas coucher avec toi ! Elle ne pensait pas la sortir un jour  celle làtu… Tu vas me porter d’ici à … A-au centre commercial et je te paierais pour tes services, voila… J’ai acheté une nouvelle paire de chaussures et j’ai pas envie de les abîmer.

Elle regrette tout de suite la dernière phrase, son visage en témoigne, et ce qui suit aussi d’ailleurs ;

Ash – Non non non, je voulais dire, juste si t’es d’accord !



© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Sam 21 Mai - 20:28
Invité

are you ok ?
« Aller arrête de faire la coincée. » tu passes alors ton bras contre ses épaules la alors que tu commençais doucement à marcher l'entraînant avec toi dans ta marche. Y en avait pas trois mille des filles comme elle, sa boulet attitude te vendait tellement de rêve que tu ferais tout pour qu'elle s'enfonce à chaque fois un peu plus. Regarde, elle sait plus où se mettre, elle sait plus où se mettre alors elle cherche des excuses, mais pas des excuses sur le sujet de coucher avec toi non ça elle peut pas pour le moment en tout cas. Non elle est toujours avec son fric. « mais lâche l'affaire avec ton fric, je le toucherais pas cherche pas. » alors elle cherchait un autre moyen de te le refourger, c'est qu'elle partait quand même loin la petite. « y a trois mois j'avais toujours pas de fric ma petite, aller arrête ça sert à rien. » vous aviez à peine marché quelques minutes que tu t'arrêtais déjà pour reposer son regard sur la coréenne, « t'sais y a des choses plus importante que le fric. » un sourire sur le coin de tes lèvres, tu passes ta main dans ses cheveux pour la décoiffer.

« tu veux pas coucher avec moi ? Tu me déçois, j'sais que t'en meurs d'envie. » tu venais caler une nouvelle cigarette entre tes lèvres, ton sourire toujours dessiné sur le coin de tes lèvres. « faut arrêter de se prendre pour une princesse ma petite. » tu la regardais puis finis par t'accroupir. « grimpe mais je veux pas de ton fric, compris? » non cette fille était définitivement pas comme les autres. « hé le boulet faut que t'arrête d'être trop naïve et gober tout ce qu'on te dit, un jour ça va être mauvais pour toi. » t'avais dis cela tout en te relevant lorsque celle-ci avait enfin grimpé sur ton dos puis commence à marcher tranquillement. « t'as pas une destination plus intéressante qu'un centre-commercial ?  »  



© 2981 12289 0[/i]
«Invité»
Invité
avatar
Sam 21 Mai - 21:23
Invité

are you ok ?



Actuellement, elle ne sait pas ce qu’elle va faire de ce bonhomme, ou d’elle-même pour tout dire. Légèrement déconcertée et impuissante face à la situation suivante, et son moyen d’autodéfense revenant à la charge, quand il passe son bras autour de ses épaules, elle pince alors celui-ci avant de répondre ;

Ash – Arrêtes de dire des bêtises

Mais au lieu de ça il continuait. Ah, pour elle ce n’était pas faire l’aumône, c’était simplement rendre service. Même s’iiiiil est vrai qu’elle ne fait pas ça avec tout le monde. Après tout, elle s’est déjà faite avoir sur internet une fois alors pas deux. A moins que la personne derrière l’écran soit un autre Murakami Sen, et là il y a moyen de discuter. Autrement, c’est pas pareil. Alors elle lève les yeux vers lui avant qu’il n’ébouriffe ses cheveux. Des choses plus importantes que l’argent ; il irait dire ça à ses parents qui sont persuadés qu’elle vit dans quelque chose qui se rapproche du luxe à l’heure qu’il est ; et qui seraient fou de rage d’apprendre la façon dont l’argent est parti. Mais cette pensée l’échappe et au lieu de ça, un petit « qu’est-ce qu’il est mignon » s’installe dans sa tête… Puis disparaît quand il se remet à parler de coucher avec lui comme s’il s’agissait d’aller dans un café. Nerveusement, elle croise les bras et secoue doucement la tête avant de dire ;

Ash – Non merci, tu… Tu sens la cigarette et et… Et en plus je ne suis pas du tout attirée par toi ! Puis ça fonctionne pas comme ça, espèce de gros dégueulasse elle dit histoire de l’embêter plus qu’autre chose, en rajoutant une couche d’ailleurs Je vais te poursuivre pour harcèlement sexuel tiens !


Ben voyons, c’est l’hôpital qui se fout de la charité… Bon, mademoiselle Byeol ne fume pas autant que monsieur le gigolo à côté mais de temps en temps, une cigarette vient se loger au coin de ses lèvres, et soucieuse de son karma, elle ne la fini jamais de toutes façons… Alors sa vie n’est écourtée que de trois minutes. Et généralement, il n’y a personne dans les environs, sinon ça ne marche pas. Mais ça ce n’est qu’un détail ; le plus gros mensonge est le deuxième, son cerveau et son cœur sont en train de rire à l’unissons tandis que le sujet est en train de changer. Et le plus étrange là-dedans c’est qu’il acceptait de la porter mais refusait d’être payé. Il ne connaissait pas Ash, du moins pas assez.

Ash – D-de quoi tu… De quoi est-ce que tu parles ? Puis je suis pas naïve ! C’est toi qui es têtu déjà. Dit elle légèrement sur la défensive.

Mais elle l’était plus que lui ; et les bras autour de ses épaules, elle s’arrangeait pour ne pas trop s’accrocher à lui histoire de ne pas laisser son cœur la trahir, et ses joues aussi, dont le feu s’était légèrement éteint entre temps. Doucement, elle secoue la tête en guise de réponse et s’apprête à parler des lieux nocifs pour son karma mais se reprend juste à temps pour dire ;

Ash – Tu dois aller quelque part ?



© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Sam 21 Mai - 23:38
Invité

are you ok ?
Et elle a cru qu'en disant cette simple phrase tu allais arrêter de sortir de la merde toutes les cinq minutes, c'est mal te connaître. Puis en sa présence faut dire que t'en dis plus, la coréenne est tellement bon public que tu ne peux te passer de sortir ce genre de truc, juste pour voir sa réaction, ah si elle savait, elle était un peu le nouveau passe-temps du moment, un jour peut-être que tu t'en lassera et que tu la mettra de côté comme les autres, mais ce jour n'est pas aujourd'hui, non ça c'est sûr. Un rire s'échappe de tes lèvres lorsque tu l'entends te sortir que tu ne l'attirais pas, «  ash arrête tu sais pas mentir, t'es pas crédible, mais genre pas du tout. » tu laisses échapper un nouveau rire alors que tu tires sur ta cigarette. Harcèlement sexuel qu'elle a sorti, elle part toujours plus loin elle.

Une fois sur ton dos tu te mis à marcher sans avoir une quelconque idée de lieu où la mener en tête, quoique si t'en avais un lieu. D'ailleurs habituellement tu y finis la plupart du temps dedans, mais là tu voulais juste la mener devant, juste pour rire, juste pour voir encore une fois sa réaction. Ouais gardons ça en tête pour plus tard. «  j'ai jamais rencontré une fille autant naïve que toi, et je peux te dire que des filles j'en ai croisé sur mon chemin. » tu tirais à nouveau sur ta cigarette, têtu toi ? Non du tout. «   'tain t'es lourde quand même, va falloir faire un régime hein. » dis sen un jour tu vas la laisser tranquille ou bien ?  «  ouais j'ai ma cliente qui m'attends, tu veux te joindre à nous ? Je suis sûr qu'elle dirait pas non ? » t'avais sorti ça sereinement tout en balançant ta cigarette sur le sol marchant tranquillement. «  si je te demande si t'as pas un endroit où aller c'est que non j'ai rien de prévu, idiote. » boulet jusqu'au bout, qu'allons nous faire d'ash ? Cette fille est une cause perdu non ? «  Aller décide toi vite sinon je te mène dans les coins sombre de Tokyo. » tu laisse un petit moment de silence puis«  tu sais je propose pas ça à tout le monde, faut saisir sa chance parfois. » et ta connerie aussi faut la saisir non ? Sen ah on ne sait pas ce qu'on va faire de la coréenne mais on ne sait pas non plus vraiment ce qu'on va faire de toi.   



© 2981 12289 0[/i]
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 0:18
Invité

are you ok ?




Ash – Tu…- Je trouves que tes chevilles sont un peu trop enflées. Tu sais que je pourrais tomber sur type charmant j-juste en tournant la tête.

Ouais c’est ça ; mais sur ce coup, il n’a pas tort, elle n’arrive pas à mentir, même pas jouer la comédie comme elle le fait si bien, parce qu’il faut rappeler que c’est son cursus après tout, et qu’elle joue la voyante de service et embobine quelques personnes par-ci par-là de temps à autre –chose mauvaise pour son karma mais, elle est persuadée que ces choses-là vont arriver à un moment ou un autre. Mais pour le coup, maintenant qu’elle voit les choses d’un autre angle, elle n’arrive pas à voir de type charmant, pas qu’elle soit difficile. Non elle est déjà sur le dos d'un type charmant.

Des filles il en a rencontré, elle ne va pas en douter. Vous savez le pire, c’est qu’il a la tête du type qui enchaîne les relations qui ne sont pas sérieuses, mais Ash pourrait presque foncer les yeux fermés dans un mur. Parce qu’elle est naïve oui, parce qu’elle voit toujours le bon côté des gens, ou le cherche désespérément avant de voir les mauvais.

Ash – Je suis pas naïve, qu’elle marmonne d’un ton à peine audible

Elle mord légèrement sa lèvre inférieure quand il parle de son poids, vous savez que c’est un sujet sensible pour les femmes en général et Ash qui est une adoratrice de la bouffe, ne fera jamais de régime, à moins que son corps ne la lâche, et est-ce que ça ne commencerait pas un peu ? Non non. Quelle idée. Doucement sa main vient taper son épaule et elle le regarde alors un instant tandis qu’il ne la regarde pas et qu’il ne dit pas de bêtises surtout. Un faible rire s’échappe de ses lèvres quand il parle d’une cliente et elle lance alors légèrement désespérée et impuissante ;

Ash – Décidément…

Elle ne dit rien de particulier quand il la traite d’idiote mais mentalement, elle souffle sur son aura histoire qu’il se fasse mal et regrette. Mais pas assez mal pour qu’elle en soit affectée parce que, ne l’oublions pas, elle est sur son dos à l’heure actuelle. Et puis tout ça c’est déjà oublié ou presque. Il la sort de cette bulle de pensées. Les coins sombres de Tokyo… Elle commence à s’agiter légèrement, et ça tourne à l’intérieur pour trouver quelque chose. Parce qu’il est hors de question qu’elle remette les pieds là-bas avant un long moment. Ils passent devant ce mur où elle voit une affiche où une espèce de fête foraine est organisée et la seule chose qu’elle voit alors, c’est quelque chose d’innocent, où, en douce, elle plongera des billets dans sa veste quand même, dont il fera ce que bon lui semble quand il les trouvera en rentrant chez lui. Rien d’ambigue, rien de trop tactile, c’était parfait pour elle en soi. Plutôt, surtout pour son cœur qui n’était pas prêt pour les autres phrases que le Murakami gardait en stock. Elle prend l’affiche au passage et bloque le chemin au concerné avec celle-ci tout en ajoutant ;

Ash – C’est pas si loin que ça et ça a l’air sympa. Puis on va se faire tabasser dans les coins sombre dont tu parles… Enfin moi ça va aller, mais toi, je suis pas sûre.. J’ai pas envie d’avoir à te sauver, on ne va plus jamais se voir de la même façon après elle dit d’un ton faussement sérieux.

Peut être que la pression qu’elle avait sur les épaules est en train de redescendre ? Elle n’a plus tant de mal à parler.


© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 9:46
Invité

are you ok ?
« si c'était le cas, tu serais déjà allé voir ailleurs, tu serais pas là à réclamer à te faire porter pour aller je ne sais où. » il fallait vraiment qu'elle arrête de se chercher de ses excuses, tu serais toujours là pour avoir le dernier mot, toujours. T'aimes avoir le dernier mot. Puis au pire tu ne l'empêchais pas d'aller trouver un autre gars, bon ok tu perdrais ton attraction de la soirée mais pas grave tu trouverais sans doute rapidement une nouvelle « victime » pour occuper ta soirée c'est pas comme si ça ne courait pas les rues. Pas naïve qu'elle se dit, un jour elle ouvrira peut-être les yeux qui sait. C'est pas toi en tout cas qui lui ferait ouvrir les yeux, non sinon tu ne pourrais plus rire comme tu le fais et tu ne pourrais plus la voir paniquer dés que tu sors une connerie, ça serait bien triste non ? Faut le dire c'est vrai tu peux trouver comme tu le veux une nouvelle attraction mais une fille comme ash ça, ça court pas trop les rues.

Tu la tenais toujours marchant tranquillement alors que parfois tu la remettais légèrement en place sur ton dos. « mon pauvre dos, il prend un coup. » remettons en une couche sur elle et son poids, le pire dans tout ça ? C'est que réellement elle pesait rien, elle était toute légère la petite, mais faut toujours faire chier une fille avec son poids leurs réactions peuvent être magique ou des fois elles viendront juste te foutre une claque, ouais c'est arrivé. Elle, elle est pas trop violente elle t'a juste fait une petite tape, mais ça faisait plus la petite tape de la petite adolescente qui ne sait pas où se mettre plutôt que d'une meuf vénère parce que t'as dit qu'elle pesait un âne mort. Ash te pointa une affiche devant le bout de ton nez que t'attrapa d'une main pour regarder un peu plus histoire de chercher à comprendre ce que c'était, heureusement pour toi les photos t'aider plus à comprendre ce que c'était, non les kanji n'étaient toujours pas tes amis. Elle a trouvé comment esquiver les coins sombre de tokyo, triste vie. Un rire s'échappait de tes lèvres lorsque celle-ci fit allusion au fait que vous vous feriez tabasser si vous alliez là-bas, ah si tu savais, mais laissons la croire cela. C'est que la petite elle avait pris un peu plus de confiance, elle était plus là à batailler pour enchaîner trois mots et mieux encore te renvoyer enfin non elle essayer à son tour de te taquiner, bon c'était pas encore ça, mais c'était déjà bien.  « regardez la  moi elle, mais qu'est-ce que j'entends pas. C'est où ce truc ? Transforme toi en gps. » Non parce que t'avais beau être là depuis quelques mois maintenant, les rues de Tokyo n'étaient toujours pas tes amis à part celles de certains quartiers.   



© 2981 12289 0[/i]
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 13:02
Invité

are you ok ?




Ash – Comme si ça fonctionnait comme ça. J-je sais pas moi, ça pourrait être un tueur en série ! O-ou un psychopathe ! T’y as pensé à ça ? P-puis ensuite c’est moi qui suis naïve…

Puis de toutes façon, on ne va pas se mentir, elle était mieux ici. C’était le cas de le dire. Seulement le concerné lui ne semblait pas l’être tant que ça ; du moins, c’est ce qu’il laissait croire à Ash en lui disant combien elle était lourde. Pas que ça puisse la faire culpabiliser- ou peut être juste un peu parce qu’il s’agit de Sen- enfin ne doutez jamais de son aisance à s’auto-rassurer.

Ash – Ben tu vois au moins moi, j’ai plus de chance de pas me faire kidnapper. Je leur briserai le dos et puis ensuite j’aurais juste à partir en courant et appeler les flics…- Puis tu déconnes, je suis pas si lourde que ça !

« Pas susceptible pour un sous » tu parles, une moue parvient à se loger sur son visage l’espace d’un instant avant qu’elle ne s’accroche un peu plus à lui. C’était déjà oublié. Généralement Ash n’était pas rancunière, parcontre elle avait une très bonne mémoire qui lui lancerait des signaux à chaque fois qu’elle mordrait dans un donuts ou alors tout autre pâtisserie très forte en calorie. Mais ça ne l’arrêterait pas ; la bouffe c’est la vie après tout.

Un bras autour de son cou et l’autre main occupée par l’affiche, la demoiselle commence alors son numéro, prenant une voix de robot GPS ;

Ash – Continuez tout droit jusqu’à l’intersection, tournez à droite. Elle marque une pause et poursuit son rôle de GPS, sous les regards amusés des passants bien qu’elle ne parle pas si fort que ça. Puis de toutes façon elle est bien trop occupée pour s’en rendre compte.

Elle pointe du doigt la rue sur la gauche où il y a en soit beaucoup de bruit et il leurs faut quelques cinq bonnes minutes pour y arriver. Evidemment il y a beaucoup de monde et elle regarde consciencieusement autour d’elle ; sa tête légèrement appuyée contre la sienne. Evidemment elle est dans un autre monde, sinon, elle se serait rendue compte de ce détail, ou mieux encore, ce ne serait pas arrivé. De simples détails dont mademoiselle Byeol serait avertie dans une situation normale. Puis finalement, elle sort de sa bulle avant de dire ;

Ash – Oh ! On devrait aller à celui-ci, elle dit en pointant du doigt l’attraction Tu peux me laisser descendre maintenant, elle ajoute amusée en pensant que le centre commercial lui était juste au coin de la rue comparée à cette fête foraine.

Elle se retient toutesfois de légèrement ébourrifer ses cheveux, non, faut pas exa- mais… Mais qu’est-ce que tu fais Ash ? Visiblement ça ne l’empêche pas de le faire distraitement, lançant en coréen quelque chose similaire à « aigo, gentil garçon »… Peut-être a-t-elle oublié de qui il s’agissait ou peut être essayait-elle seulement de l’embêter en retour.




© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 14:44
Invité

are you ok ?
« et qui te dis que c'est pas moi le psychopathe de l'histoire ?  » tu souris à nouveau, dommage comme mademoiselle était logée sur ton dos il était impossible pour toi de voir ses réactions. Après tout elle te connaissait pas non plus des masses, tu lui faisais connaître ce que tu voulais de toi, t'aurais pu mentir sur un tas de chose à ton sujet. Elle connaît le sen qui s'enchaîne les conquêtes, mais elle connaît pas le sen qui s'amuser à manipuler les autres ou bien qui joue avec le cœur des filles qu'il a eu comme petite copine, non, ce côté de ta personnalité elle ne le connaît pas. Tout le monde peut jouer de son apparence après tout y a des gens plus sincère que d'autres. Toi c'est pareil tu l'es avec qui tu veux, avec la coréenne non tu ne sais pas encore réellement de quel côté tu la mettra, pour l'instant on s'amuse gentiment, le reste on verra plus tard. «  t'inquiète t'es pas une cible pour te faire kidnapper. » et on en rajoute.

Et la coréenne se transforma en gps et tu ne pus t'empêcher de laisser échapper quelques rire lorsque celle-ci te donnait les indications pour filer vers cette fête foraine, ce genre de truc ne t'emballe pas des masses à vrai dire tu ne savais même pas réellement pourquoi t'avais accepté d'aller là-bas mais bon, maintenant c'est fait. T'as jamais réellement apprécié ce genre d'endroit peut-être parce que lorsque t'étais gosses t'as jamais réellement eu l'occasion d'y aller. du coup t'as un truc contre ce genre d'endroit, parce que quand t'es gosse t'y vas avec papa – maman le seul endroit dans lequel y t'entraînait c'était le bar. Alors quand t'entendais les autres parlaient de papa qui a fait tel manège blabla, tu les enviais, puis tu t'es mis à détester ce genre d'endroit, sans même connaître.

La foule, les cris, les rires, le bordel. Oui vous étiez bien arrivé à destination, «  good job. » tu t'étais accroupis pour qu'elle puisse descendre de ton dos puis remet en place tes vêtements avant de glisser entre tes lèvres une cigarette. Ta main viens alors attraper son poignet lorsque la coréenne vient à peine effleurer tes cheveux. «  j'suis pas un chien. » t'avais légèrement serré son poignet, t'aimes pas qu'on te touche les cheveux, tu dégagea alors sa main de tes cheveux avant de lâcher son poignet et d'allumer ta cigarette. Tu lui avais lancé ça d'une façon assez froide, non c'est vrai tu ne supportais vraiment pas ça, tu t'étais limite braqué, elle peut pas prendre trop ses aises, non.   



© 2981 12289 0[/i]
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 15:20
Invité

are you ok ?





Ash – Parce que des psychopathes, j’en ai déjà croisé et ton CV passerait pas, tu peux pas être aussi mauvais que ça

Prononce cette phrase avec une telle aisance, comme si ce n’était rien, comme si c’était une blague qu’elle raconterait, alors qu’en réalité ça n’a rien d’un agréable souvenir.  No hard feelings, ne pas avoir d’habitat fixe pendant un certain temps ça marque après tout, et le malade de service suivant qu’elle avait rencontré a certainement prit cher, mais elle laisse ces souvenirs-là dans une armoire. C’est plus sa vie après tout. De toutes façons, le sujet change assez vite.

Ash – Hé ! Je suis peut-être pas Miranda Kerr mais je suis pas un laidron non plus ! Elle marque une pause avant de rajouter Et puis j’pourrais gagner au lotto, et ils pourraient en avoir pour mon argent, on sait pas ! Enfin, c’est peut être pas une si mauvaise chose d’être un laidron…

Le chemin continue avec sa voix de robot pendant un moment avant qu’elle finisse par descendre. Descendre dans les deux sens d’ailleurs, car il y a quelque chose qui ne passe pas et elle sent sa main autour de son poignet serrer peut être un peu trop, et des paroles lancées sur un ton un peu plus différent.

Ash – Oh…- Oh non non évidemment ! Elle s’empresse de dire C’est un geste affectif en Corée et j’ai gardé de mauvaises habitudes  et… Et…

C’est le moment où elle a envie d’être sur un spot de sables mouvants, elle ne chercherait même pas à se débattre, elle laisserait la nature faire son travail, disparaîtrait dans la sélection naturelle et sans doute aura-t-il vite fait de l’oublier ? Elle apprête à tendre la main vers lui histoire de tapoter son épaule pour attirer son attention mais le souvenir de sa main autour de son poignet a vite fait de revenir pour le coup, alors elle se contente de croiser les bras nerveusement histoire qu’ils ne se baladent pas trop et demander alors d’un ton incertain ;

Ash – Um… Tu es en colère ?




© 2981 12289 0
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 15:57
Invité

are you ok ?
C'était pas contre elle, c'est un automatisme, un reflex que t'as lorsqu'on essaie d'entrer trop rapidement dans ton « monde ». T'as pas le droit d'arriver comme ça et prendre trop tes aises, ça prend trop ses aises puis après ça prend trop de place. Tu veux de personne qui prenne trop de place dans ton monde y a que votre trio, les autres peuvent être proche mais ils entrent pas non, tu veux pas de ça, tu veux juste des distances. Puis t'es pas tactile, t'aime pas ça, non tu supportes pas, sans doute lié à ton enfance, ouais. Tu la voyais elle savait plus où se mettre, c'était pas méchant, tu le savais en fait t'avais pas réellement voulu la mettre ainsi, pour une fois. C'était juste la barrière que tu mettais entre elle et toi. Tu sais que c'était pas pour faire quoique ce soit, elle est pas comme toi, toi quand tu vas aller te rapprocher ça sera pour terminer dans un lit, elle, elle a fait ça juste comme ça, parce qu'elle en avait envie, parce qu'elle était juste elle. Toi, toi t'étais peut-être un peu en train de t'ouvrir doucement mais l'autre partie de toi t'as vite ramené à l'ordre, voilà on dira ça. Tu tirais sur ta cigarette alors que t'avais lâché son poignet. « En colère ? T'as cru que j'allais me mettre en colère pour ça ? Mais non. » t'avais reposé ton regard sur elle avec un fin sourire sur tes lèvres. Non tu n'étais pas en colère, t'étais juste con pour le coup. Ce qui peut-être perturbant avec toi c'est que tu vas être tactile avec les autres pour faire le con ou pour la taquiner comme tu l'a fait plus tôt mais les autres ne peuvent l'être avec toi, c'est, bizarre .. légèrement mais après tout on le sait tous que tu l'es, bizarre.

« bien je me suis pas cassé le dos pour rien, tu veux faire quoi ? » tu laissais la fumée de la cigarette s'échapper de tes lèvres alors que tu regardais autour de toi toutes les attractions présentes, intérieurement le petit garçon qui n'était jamais venu dans un tel endroit se réveillé doucement, tu n'as jamais réellement compris pourquoi les gens avaient un tel engouement pour les parcs d'attractions et fête foraine, ce soir t'allais sans doute finir par comprendre pourquoi.   



© 2981 12289 0[/i]
«Invité»
Invité
avatar
Dim 22 Mai - 16:56
Invité

are you ok ?





Ce n’est pas comme si elle avait l’impression de marcher sur un terrain miné, les gens ont leur façon d’être et ça elle l’a déjà compris. Ce n’est pas comme si elle n’était jamais passé par-là elle aussi. Cette période où elle était en colère contre le monde entier il y a trois ans a bien fini par s’éteindre. Très sincèrement elle n’a pas envie de raviver la flamme, parce que si jamais elle devait croiser la personne qu’elle était il y a trois ans ; peut-être bien qu’elle la détesterait. Probablement même. Attentivement, elle essaie de voir à travers les traits de son visage quelque chose qui pourrait le trahir et peut être parce que ce n’est plus trop son fort dernièrement de fâcher les gens, elle s’inquiète que ce soit vraiment le cas. Seulement il n’y a rien ; alors peut-être qu’il joue bien la comédie, ou peut-être tout simplement que c’est sincère. Elle parvient à lui rendre son sourire quand son inquiétude se dissipe enfin.

Son attention est attirée par des cris venant de l’attraction juste derrière eux. Soudainement un sourire un peu plus sincère se dessine distraitement sur ses lèvres ;

Ash – Woah… Tu vois l’année dernière, je voulais faire celui-ci et finalement je ne suis jamais montée. J’ai simplement regardé mes potes y aller, elle dit le regard toujours posé sur l’attraction, jouant distraitement avec ses mains. Puis finalement, elle pose le regard sur Sen avant de lui demander d’un ton faiblement amusé mais aussi un peu nerveux, Qu’est-ce que t’en penses ? Trop flippant ?

L’expression sur son visage la trahit légèrement, et chaque année c’est la même chose, même si elle a terriblement envie d’essayer, elle se contente de regarder les autres y aller et se dire à quel point ça doit être génial. Elle passe la main dans ses cheveux et balaie des yeux les environs, les attractions ne sont pas disposées comme l’année dernière et il semble qu’il y en ait de nouvelles.





© 2981 12289 0
«Contenu sponsorisé»
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMOJIS & CIE  :: anciens rp-
Sauter vers: