AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 can't hold us (the block)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
“ Invité ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: can't hold us (the block)   Mer 4 Mai - 18:35

NOBUO, SEN & SASHA

Les quartiers de Shinjuku se trouvaient soudainement brusqués par l'unique présence de ces deux vagabonds, attisant les regards curieux des passants aux traits alors inconnus à leur égard. « Grouille-toi, Sen ! » Sa main féminine vint s'accentuer sur le bras du concerné, l'entraînant alors dans sa précipitation, bousculant probablement par mégarde ces diverses personnes obstruant leur route. Aujourd'hui semblait être le grand jour. Celui pour lequel, ils avaient patienté corps et âme, façonnant par le biais de leur imagination débordante ces retrouvailles. Elle se souvenait de leurs rires déchaînant les ruelles Singapouriennes, les tornades provoquées par leurs nombreuses courses poursuites à l'encontre de commerçants dont la marchandise fut dérobée, des journées pluvieuses à s'abriter sous ce bloc de granit reposant de manière négligée...

Cependant, rien ne demeurait certain aux yeux de la brune qui se languissait de constater l'éternel trio que rien n'arrêtait à nouveau scellé par les liens d'une forte amitié, priant intérieurement afin que leur ami perdu soit bel et bien présent à leur destination finale. « Je crois que c'est ici... Enfin j'espère. » La bâtisse restauratrice négligemment pointée du temps, la brune se chargeait de vérifier si l'adresse était bel et bien correcte et ce, pour la énième fois. Après tout, malgré leurs origines, tous deux se sentaient d'autant plus Singapouriens de cœur qu'ils n'étaient citoyens Japonais, leur enfance reposant en de contrées éloignées. Inconsciemment, la sauvageonne accentuait son emprise détenue sur le bras frêle de son ami, ses pupilles boisées plongées dans une vague de curiosité immense. « C'quoi le plan ? On va s'asseoir tranquillement et attendre de l'apercevoir servir ? » Gigotant telle la gamine qu'elle était, la cancre se voyait dénuder de son regard vicieux les multiples clients, rasant à l'occasion la salle de service où multiples employés s'affairaient... Sans aucune trace de Nobuo. « J'suis stressée. » confia-t-elle alors, cet aveux brutal contrastant avec sa personnalité réservée sur les sentiments qu'elle était en mesure d'éprouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Jeu 5 Mai - 19:13

NOBUO, SEN & SASHA

T'as beau être japonais tu les connais pas, tu connais pas non plus cette capitale qui en fait rêver plus d'un. T'étais même pas venu ici parce que tu rêvais de ce pays, non t'étais venu pour l'autre cake, aussi pour t'évader d'un monde auquel tu ne collais pas du tout. Du jour au lendemain vous vous êtes cassé avec l'autre là qui est en train de te tirer avec elle dans cette foule, quelle idée d'aller travailler dans un restaurant de shinjuku trop de monde ici, marrée humaine.  Tu te laissais d'ailleurs entraîner par celle-ci puis pars Sasha, toi au milieu de cette foule t'étais limite perdu, ça faisait quoi ? Peut-être bien une semaine et le Japon, hm comment dire tu t'étais adapté sans réellement t'adapter, t'as beau avoir un nom japonais, un prénom japonais, des parents japonais, t'as rien d'eux, non rien. Ils sont hm.. spéciaux, mais là n'est pas la question.

Sasha s'était transformée en gps, heureusement qu'elle était là, parce que t'avais beau être le petit cerveau de ce trio, toi et les recherchesnon c'était vraiment pas ton truc, non pas du tout. Tu retirais ta cigarette de tes lèvres avant de laisser la fumée s'échapper de celles-ci regardant autour de toi, t'avais quand même regarder avec map histoire de.  « Hm ouais ça me dit un truc. » , elle serra alors un peu plus ton poignet avant de t'entraîner un peu plus prés du restaurant, tu regardais à travers les vitres pour essayer de l'apercevoir mais, ce fut un échec total. Puis vous venez ici comme des fleurs mais qui vous dis qu'il travaille à cette heure-ci, qui vous dis qu'il travaille aujourd'hui ? Vous ne connaissiez pas son emploi du temps et puis c'est pas comme si vous aviez pris de ces nouvelles depuis un petit moment, bah non fallait faire un surprise alors fallait faire mine de couper les ponts pour faire the mega surprise, oui toi et ta logique, on en reparlera.  «  moi je voyais plus une entrée en mode badass à crier son nom et faire peur à tout le monde parce qu'il nous doit de l'argent. Avoue c'est une fuckin entrée ! » une entrée avec laquelle il risquerait sans doute de se faire virer accessoirement, ouais sans doute. « Oui bon ok j'ai compris.  J'sais pas on entre puis on improvise comme on sait si bien le faire. »  où étais la guerrière ? Tu la regardais petite stressais, un rire s'échappe de tes lèvres. « rendez moi sasha, où est sasha ? Je pensais qu'elle était avec moi pourtant ! »  alors que les autres vous regardez pour la plupart de travers et comme des extraterrestres, toi tu te contenter de laisser échapper un rire.  

Un serveur était venu vers vous, vous étiez sans doute un peu trop bruyant pour eux, ah ces japonais. T'avais profité de sa venue pour demander si nobu était dans le coin, lorsque celui-ci te fis comprendre qu'il était bien là, tu t'étais simplement contenter de lui dire de lui faire passer un message comme quoi quelqu'un l'attendait dehors rien de plus. Message passé t'entraîner Sasha avec toi vers la sortie. « Que ferais tu sans moi hein. » t'apporta une nouvelle cigarette à tes lèvres et l'alluma en attendant que le traitre pointe le bout de son nez.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Lun 16 Mai - 12:40

NOBUO, SEN & SASHA

“Et voilà pour vous.” Tu déposais les parts de gâteaux sur la table, adressant un sourire charmeur aux deux jeunes demoiselles qui te regardaient en gloussant. Tu leur fis un clin d’oeil avant de retourner au comptoir où ton manager te regardait d’un air satisfait. Tu lui fis un grand sourire, fier de toi et de ton service. Tu aimais bien travailler dans ce salon de thé, c’était agréable et la clientèle était plutôt agréable. Tu savais que ton petit accent étranger plaisait à certaines clientes alors tu n’hésitais pas à en jouer. Ton patron était plutôt content de ton travail, même si tu t’amusais à flirter un peu, il savait que c’était principalement pour fidéliser la clientèle. S’il avait émit des doutes quand il t’avait engagé, il n’en n’était plus rien à présent et t’en étais reconnaissant. T’avais galéré à trouver un job dans la capitale quand tu parlais à peine japonais alors quand il avait accepté de t’engager, t’avais presque eu envie de te jeter à ses pieds et de les lui baiser…presque.
Tu regardais l’heure et constata que c’était l’heure de ta pause. Tu te dirigea vers l’arrière de la boutique avec une carton de jus de fruit et tu posa tes fesses par terre, adossé contre le mur en sirotant ton jus de fruit. De ton autre main, tu sortis ton portable de ta poche et parcourus le fil d’actualité, espérant voir quelque chose qui pourrait rendre ta pause un peu plus intéressante mais il n’en fut rien. Quelques minutes passèrent quand t’entendis la porte arrière s’ouvrir. La tête d’un de tes collègues apparut.

Tu te dirigeais vers la sortie du salon de thé, des milliers de questions se bousculant dans ta tête. C’était étrange, qui pouvait t’attendre dehors comme ça? Tu faisais le tri dans ton esprit pour voir si t’avais fait pu faire chier des gens qui cherchaient à se venger ces derniers jours mais rien ne venait à ton esprit. Tu haussais les épaules, tant pis, tu verras bien si tu finiras ta journée avec un bras cassé ou non. Tu ouvrit la porte et plissa les yeux à cause du soleil. Tu t’avançais un peu à l’aveuglette mais tu distinguais deux silhouettes. Tes yeux s’ouvrirent en grand quand tu les reconnus. “Que…Ben…Ah..” Ouais, t’avais perdu tout usage de la parole et tes pensées étaient incohérentes mais apparemment, ton cerveau suivait à peu près ce qui se passait car un énorme sourire s’étira sur ton visage. “Mais non…” Soufflas-tu  avant de te jeter dans les bras de tes deux potes d’enfance et meilleurs amis. “ J’y crois pas, vous avez pas fait ça!” T’en pouvais plus, t’étais plus excité qu’un gosse les jours de Noël, Pâques et anniversaire réunis. “Qu’est-ce que vous faites là?”


Dernière édition par Ôta Nobuo le Lun 6 Juin - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
“ Invité ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Lun 16 Mai - 20:47

NOBUO, SEN & SASHA

Les bruissements couraient au travers de son appareil auditif, les ricanements de son proche fusaient abondamment, celui-ci méprisant ouvertement l'entière pulsion anxieuse pouvant émerger en son cœur maudit. Le temps avait tellement permis aux deux jeunes gens insouciants de s'habituer de l'absence de la troisième roue du carrosse, que la guerrière qu'elle était supposée être ne pouvait définitivement pas dénigrer l'immense excitation s'emparant de son être frêle, celui qui avait parcouru des milliers de kilomètres avant de s'échouer au beau milieu de la vague tokyoïte.  « Dégage, Sen, c'est pas de ma faute ! » L'un de ses poings enfantins s'évanouissaient parmi la soie des vêtements souillés de son grand ami, inculquant à ce dernier une source de violence digne de leur amitié tumultueuse, tiraillée entre la compassion et leurs chamailleries incessantes. « Je ferais beaucoup de choses sans toi. » Un sourire mesquin étirait alors ses lippes, tandis que soudain, son entrain fut percuté par une présence familière, les vibrations d'une voix aux sonorités bien trop longuement perdues... Emplissant son âme désespérée d'un sentiment de gratitude que la rebelle n'avait expérimenté que très peu, plongeant dans les bras de Nobuo.

Enfin, il était là. « Nobu, t'es pas heureux d'nous voir ? » Un ricanement à gorge déployée. Si sa personnalité ne la poussait pas à agir de manière indifférente, elle pouvait jurer que des perles salées pourrait dégringoler de son visage candide dès à présent, la joie tourmentant sa personne. « T'as pas changé, t'es toujours plus beau que Sen en tout cas !   » Sa main vint soudainement balayer la chevelure de l'ami retrouvé, tandis que la pagaille propre au trio recommençait de plus belle. Les songes se dispersaient dans son esprit tempétueux, ils se bousculaient même, à tel point que ses mots s'entremêlaient par mégarde. « On te l'avait dit qu'on reviendrait... En plus, c'est grâce à moi qu'on a trouvé le café. » Et finalement, les festivités de trois garnements pouvaient débuter... Après longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Sam 21 Mai - 19:18

NOBUO, SEN & SASHA

Mensonge sans sen dans sa vie on ne fait pas grand chose, tout le monde devrait dire ça de toi. Alors que tu venais poker son front, ton attention se détourna d'un coup de sasha, une voix t'avais interpellé, le pauvre gars n'arrivait pas à parler, tu le regardais, il était bouche bée, scène magique. Tu le regardais avec un fin sourire sur tes lèvres. « Coucou c'est nous. »  surprise et oui vous êtes les meilleurs pour faire de tel surprise, ils courent pas les rues les amis comme vous hein. Tu le regardais lui, celui qui vous avez laissé comme ça. T'avais sans doute était la personne la plus affecté par son départ, si tu n'avais pas été autant affecté tu ne serais pas là, non tu serais toujours à singapour à trainer dans des rues et faire je ne sais quoi d'autres. T'avais beau dire que t'en avais rien à foutre au fond c'était faux, le premier qu'à décidé de partir pour cet aventure de fou c'est bien toi. Tu regardais les deux se retrouver alors que tu tirais à nouveau sur ta clope. « Arrête de mentir il ressemble à rien ouais. » Tu laisses tomber ta cigarette sur le sol puis viens l'écraser avant de reposer ton sur Nobu. « Mais pourquoi je t'ai pris avec moi dans cette aventure, mais quelle idée j'ai eu sérieux. » Et qu'est-ce que t'avais pris aussi pour avoir ce coup de folie aussi. «Et oui tu ne pouvais pas te débarasser de nous comme ça, t'as raté ton coup ! »  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Sam 4 Juin - 14:20

NOBUO, SEN & SASHA


Tu devais être le gars le plus heureux de Tokyo à ce moment précis! Plus que le gamin à Disney, plus que le gars qui venait d’assister à la naissance de son gosse…à ce moment, c’était toi le plus heureux. C’est fou combien deux personnes pouvaient te mettre dans cet état-là. Honnêtement, tu ne pensais pas revoir Sasha et Sen aussi tôt, et ça t’avait rendu triste de penser à eux. Tu ne comptais plus les moments où t’avais eu envie de prendre ton portable et composer leur numéro avant de te souvenir que vous n’étiez plus dans le même pays. T’avais Sasha dans tes bras et tu te rendis compte à quel point cette fille infernale t’avait manqué. T’avais passé toute ta vie à ses côtés et son absence t’avait marqué plus que tu ne voulais l’admettre. La revoir, elle et sa tête blonde te fit le plus grand bien. Ton grand sourire s’étira quand t’entendis Sen et vis son petit sourire. Il n’était pas aussi démonstratif que Sasha ou toi mais tu savais qu’il était aussi heureux que vous deux de se trouver là. T’éclatais de rire face aux chamailleries de tes deux meilleures potes, qu’est-ce que tu avais fais pour avoir des amis en or comme ça? “Nah, je suis bien plus beau que toi Sen, admet-le!“ Le bras autour de Sasha, tu décidais que tu voulais Sen aussi alors sans prévenir tu l’attrapas et le colla à toi et la blonde à tes côtés. Tu savais qu’il kifferait pas l’idée mais c’était tout toi, tu voulais l’embarrasser, ici et de suite histoire de marquer le coup.  “Apparemment je peux pas me débarrasser de vous non. Tant pis, je suis destiné à être lié à vous pour l’éternité, ça craint ça!” Tu voulais être sérieux mais ton sourire gâché tout. “Vous êtes arrivés quand? Comment vous m’avez trouvé? Je veux dire…what?” Tu savais pas par où commencer, t’avais trop de questions qui tournaient dans ta tête.



#nobushaàvegas


Dernière édition par Ôta Nobuo le Lun 6 Juin - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
“ Invité ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Dim 5 Juin - 21:47

NOBUO, SEN & SASHA

Elle était sans aucun doute, la Sasha d'autrefois. Celle qui ne s'indignait guère des refoules de Sen, celle qui passait son temps à valoriser l'autre bras du trio, celui qu'elle connaissait depuis ses premiers pas d'enfant égarée. Et lorsqu'elle sentit la silhouette masculine de celui qui leur avait tant manqué malgré les aveux étouffé, la blondine réalisa à quel point l'absence d'une personne pouvait orner le tableau d'une tâche si noirâtre que les courbes d'un panorama pouvaient se trouver floutées. « J'y crois pas, même dans ces circonstances faut que Sen se fasse remarquer ! » Un énième ricanement enfantin transperçait ses lippes rougies, tandis que la nippone qu'elle était faussement sculptait du regard les traits de Nobuo, accentuant son emprise sur les épaules de ce dernier. «  J'crois bien qu'on est faits pour rester tous les trois à vie. » Sa langue s'étira hors de sa cavité buccale, comme l'amusement concret de leurs gestes, de leurs paroles. Accentué par le faciès meurtri de Sen lorsqu'il se trouvait soudainement attiré vers les deux gamins de la bande. Comme quoi, rien n'avait réellement changé.

Il était vrai que ce n'était pas par hasard qu'ils étaient arrivés là, en ces lieux. Sen et Sasha, ces deux-là n'avaient prévu rien mis à part leur trajectoire afin de trouver le café dans lequel travaillait leur ami à présent. Aucun revenu ne reposait en leurs bagages, ceux-ci étant également négligés. Leurs esprits volages les ont guidés jusqu'aux saveurs tokyoïtes, bien que le paysage ne soit pas leur principal tourment dès à présent. « En vrai... On a sauté dans le premier avion du jour au lendemain, puis on est venus t'chercher jusqu'ici, grâce à c'que tu nous as dit dans ta lettre. C'était pas facile j'avoue, déjà que je comprends rien à leurs panneaux et que le japonais ça reste un peu compliqué quand on a pas l'habitude de le parler depuis tout p'tit. » A ces mots, elle observait la bâtisse plus précisément, bien trop concernée par la présence de leur ami de longue date à leurs côtés après si longuement, prenant peu à peu conscience que le brun ne s'était au final, pas si mal débrouillé en quittant leurs terres natales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Jeu 16 Juin - 18:30

NOBUO, SEN & SASHA

« Jamais j'admettrais un mensonge pareil. » ta phrase a peine terminé tu te retrouvais collé au deux, câlin, pourquoi tant de haine, non t'aime vraiment pas à aimer ça, une petite grimace juste pour faire chier.  Mais juste pour faire chier parce qu'en vrai parfois des petits câlin comme ça, ça peut passer, surtout pour des retrouvailles mais bon un câlin groupé sans un sen qui fait une grimace ce n'est pas un câlin du block. « Non c'est impossible ça on est pire que des mauvaises herbes tu pourra faire ce que tu veux pour te débarrasser de ces deux boulets on reviendra toujours. »  tu finis par te détacher d'eux, faut pas que ça dure trop longtemps non plus ouais faut pas abuser des « bonnes » choses.

« Yep bon là ça sonne comme si c'était elle qu'avait tout programmé mais non, c'est moi hein. J'ai attrapé Sasha sur le chemin puis bim on était dans l'avion pour venir te retrouver. » non c'est pas vrai tu ne veux pas toujours bien mettre les choses comme il faut, mais c'était quand même important que ce coup de tête vienne de toi non ? Pour toi ça l'été un peu, après tout c'était un peu toi qui t'étais salement pris la tête avec nobu par rapport à tout ça, d'ailleurs quand il était parti vous vous faisiez encore légèrement la gueule, mais passons. « Laisse on est les meilleurs c'tout que veux tu! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Mar 21 Juin - 15:36

NOBUO, SEN & SASHA


À cet instant, avec les deux personnes les plus importantes à tes yeux, t’avais l’impression d’avoir fait un bon en arrière, d’être retourné à un temps où tout semblait plus simple, où ils avaient l’impression d’être les rois de la ville, où aucunes rues n’avaient de secrets pour eux. Ici, tu étais perdu, seul et même si tu voulais t’intégrer, t’avais toujours ce sentiment de ne pas faire parti de cette ville, de cette culture. Tu avais beau être né de parents japonais, tu te considérais pas comme tel. Autrefois, c’était facile de le supporter, Sasha et Sen étaient comme toi, mais là, tu t’étais retrouvé seul où le choc culturel t’avais frappé en pleine tête. Vraiment, tu n’étais pas sûr que tes deux meilleurs amis sachent à quel point leur présence te faisait du bien. “Crois-moi, être là avec vous pour l’éternité, ça me va comme plan.” Dis-tu d’un ton amusé.
Lorsque Sen se détacha de votre petit groupe, tu le regardas, un sourire aux lèvres. Tu étais heureux de retrouvé ton meilleur ami. Il fallait que t’avoues que t’avais peur que votre amitié souffre de ton départ, il l’avait tellement mal pris, tu ne savais pas si vous pouviez vous en remettre. Mais alors que t’écoutais Sasha te raconter l’aventure du duo, tu te dis qu’au final, c’était comme si rien ne s’était passé. T’éclatas de rire face à la spontanéité de tes meilleurs potes. Venant de Sasha, ça ne t’étonnait absolument pas, mais venant de Sen, c’était un peu plus inhabituel. “Je te manquais tant que ça Sen que t’as décidé de laisser ton cerveau de côté pour venir me retrouver?” C’était une occasion en or pour le taquiner, Sen c’était le cerveau, celui qui réfléchissait et ce coup de tête te faisait plus que plaisir. “J’avoue, vous êtes les meilleurs, et pour les meilleurs, j’offre le thé et les gâteaux...non parce qu’en fait, je suis encore de service donc faut que je bosse un peu quand même.” Tu les poussais légèrement vers l'entrée du salon de thé avant de rajouter: "Même si c'est moi qui paie, ça veut pas dire qu'il faut abuser du truc, ok?" Tu terminas ta phrase en jetant un regard lourd de sens vers Sasha.




#nobushaàvegas
Revenir en haut Aller en bas


Invité
“ Invité ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Mer 22 Juin - 13:54

NOBUO, SEN & SASHA

Probablement le chapitre d'une nouvelle existence se tournant, déclinant les pages vieillies aux relents singapouriens. Il y a encore quelques semaines, la gamine et le rebelle désespéraient à l'unique idée de retrouver un jour, les traces de la troisième roue du groupe, leur meilleur acolyte. Et voilà que les garnements se chamaillaient en vain, prospérant les habitudes d'antan. Au beau milieu d'un monde qui leur était encore inconnu jusqu'à un certain temps alors. De son appareil auditif, fusait toujours la même sonorité, celle d'adultes s'aventurant parmi la jungle adulte. « Bla, bla, bla. Le principal c'est que l'on soit à nouveau réunis maintenant ! » Un énième ricanement parsemait ses lippes abusées, jusqu'à ce que ce sacrément ne devienne que poussière ; la demoiselle bien vite abasourdie par les propos emplis de sens de Nobuo, au travers de ses dires, loin d'être délicats. « J'vois pas ce que tu veux dire, j'suis pas du genre à abuser de la gentillesse des autres. » Une vive tape sur l'épaule du grand brun, les deux arrivants ne se faisaient cependant guère prier afin de suivre leur ami jusqu'en plein cœur de la bâtisse restauratrice. Sasha, les mains dans les poches à présent, explorait négligemment les lieux, là où multiples voix aux tons inexplorés s'élançaient. « Tu travailles depuis quand dans ce café ? C'est bien ? Tu penses que tu peux me pistonner ? J'tente ma chance, on sait jamais. » Haussant les épaules, la nippone n'hésitait pas une fois encore, à s'attirer les foudres de Sen, pointant le concerné du doigt avant de lancer une autre tirade. « Faut bien que j'trouve un job un jour si lui ne veut rien faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Mer 29 Juin - 19:02

NOBUO, SEN & SASHA

« C'est pas que tu me manquais c'est que la vie à singapore elle est ennuyante alors un coup de folie ça fait du bien puis comme t'étais parti, mon cerveau a eu cette brillante idée. » toujours à se justifier, oui pour ce genre de chose toujours. Non parce que tout le monde sait que c'est faux, mais toi faudra quand même que t'ailles te trouver une excuse, parce que c'est pas ton kiffe de dire aux gens qui te sont proches qu'ils te manquent et tout ce qui va avec.  Mais bon  retrouver toutes ces petites choses allaient te faire du bien, parce que ton esprit travaillait trop parce que tu pensais trop, avant ton départ trop de chose s'entasser, t'arrivais plus à les supporter à supporter leur scène, le poids que t'avais chez toi tu cherchais à le fuir depuis un moment et le départ de Nobu t'avais permit de saisir cette chance et tout laisser tomber. « Trop de gentillesse en toi. » tu regardes alors Sasha un instant, « on peut pas te donner un job pareil tu vas tout bouffer, mais bon si tu peux nous en ramener à l'appart, je cracherais pas dessus. » toujours profiter des opportunité, toujours. Non parce que c'est pas comme si chez vous l'argent et la bouffe couler à flot, non c'est à peine si vous arriviez à payer le loyer. « MENSONGE je bosse aussi c'est juste que c'est pas des trucs fixe et légal c'est tout. » et bon ok en ce moment tu fous rien, mais c'est pas de ta faute si les jobs ne tombent pas du ciel pour toi aussi. Puis il te faut aussi du temps pour aller te perdre dans les rues de Tokyo pour y prendre quelques clichés et partir à la recherche de model, parce que les paysages c'est joli mais c'est pas non plus ce que t'aimes le plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Mar 19 Juil - 12:15

NOBUO, SEN & SASHA


Sen et son éternel déni sur ses sentiments. T’aimais bien te dire que c’est parce qu’il tenait trop à toi qu’il ne disait rien mais même si tu lui en parlais, jamais il ne te l’avouerai, c’était pas son genre. Peut-être qu’un jour, tu devrais le rendre saoul et tenter de le faire faire révéler ses sentiments. Ça sonnait comme un plan foireux et c’est ce qui te décida à le noter dans un coin de ta tête pour le mettre en action plus tard. “Sasha, on sait très bien toi et moi que ce que tu viens de me dire c’est un mensonge.” Tu connaissais assez bien Sasha pour savoir que dès qu’elle pouvait, elle mettait la situation à son avantage et tu ne pouvais pas la blâmer, tu faisais sûrement pareil, c’était une sorte d’instinct de survie.
Tu rentrais dans le café, ton collègue regardant bizarrement ta nouvelle compagnie mais tu lui souris juste, t’avançant lentement tandis que tes amis observaient les lieux. Il ne fallut pas longtemps avant que Sasha ne te bombarde de questions. “Je suis là depuis trois, quatre mois. Et Sen a raison, tu tiendrais jamais ici! Même si tu résistes aux gâteaux, tu résisteras jamais face aux clients désagréables, et bon, le but c’est pas qu’ils repartent avec un oeil au beurre noir.” Tu la taquinais mais il y avait une part de vrai, parfois, les clients étaient tellement désagréable que t’avais juste envie de leur balancer leurs gâteaux au visage et partir sans te retourner mais tu résistais. Connaissant Sasha, t’étais pas sûr qu’elle puisse en faire de même. “Mais si t’insiste, je peux toujours essayer d’en parler à mon patron.” Tu haussais les épaules pour conclure tes paroles.
Tu regardais l’échange piquant entre les deux, un sourcil haussé. “Attendez…vous vivez ensemble?” T’avais du mal à y croire, les deux ensemble, les voisins devaient râler, tu savais que ça ne devait pas être de tout repos chez eux. Tu guidais tes deux amis d’enfance vers une table un peu reculée afin d’éviter de trop déranger les autres clients et leur donna une carte pour qu’ils puissent faire leur choix.





#nobushaàvegas
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
“ ”
TOKYO AND ME


MessageSujet: Re: can't hold us (the block)   Aujourd'hui à 22:18

Revenir en haut Aller en bas
 
can't hold us (the block)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZOEIL + I’d love to hold you close, tonight and always.
» (#009) I wanna hold you so much - Ella&Thomas
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Amore Vita - Conad ----- Objectivement Hold'up tente de manager cette équipe
» trading block minnesota

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
emojis&cie :: 
n°4: tokyo
 :: shinjuku
-
Sauter vers: